Pronostic Coupe du Monde 2018 – Groupe H

prono groupe H de la Coupe du Monde 2018
Inscription Parions Sport

Le groupe H, composé de la Pologne, de la Colombie, du Sénégal et enfin du Japon, est l’un des groupes les plus homogènes de cette Coupe du Monde. Le 1er et le 2ème du groupe affronteront respectivement le 2ème et le 1er du groupe de la Belgique et de l’Angleterre.

Si les autres groupes vous intéressent, filez vite découvrir nos analyses :

Même si l’issue de ce groupe est plus difficile à prévoir que d’autres groupes, la Colombie, du revenant Radamel Falcao, est favorite. Cependant, la Pologne et le Sénégal ont tous deux une carte à jouer durant ce mondial !

Alors qui de ces quatre équipes disputera les huitièmes de finale ? Notre équipe a analysé l’ensemble des équipes pour vous donner son pronostic sur le Groupe H !

Oserez-vous parier sur le Mondial 2018 et sur ce groupe H ?

Notre pronostic sur le Groupe H de la Coupe du Monde 2018

  1. Colombie
  2. Sénégal
  3. Pologne
  4. Japon

Pariez sur les matchs du Groupe H

L’analyse du Groupe H de la Coupe du Monde

La Colombie semble déjà être favorite, mais la Pologne et le Sénégal ont leur mot à dire. De son côté, le Japon ne fera pas long feu dans cette Coupe du Monde en Russie, mais aura la possibilité d’être « l’arbitre » de ce groupe H. C’est la raison pour laquelle l’issue de ce groupe, très homogène, est encore indécise. Voici l’analyse complète du Groupe H !

1) Parier sur la Colombie, outsider de la compétition !

En comparaison avec ses voisins brésiliens et argentins, la Colombie n’a jamais accroché une étoile à son maillot. Pas forcément présente en phase finale de Coupe du Monde, la dernière participation de la sélection colombienne avant 2014 remontait à… 1998 ! Suite à cette période de disette, cette génération dorée dont dispose la Colombie a réalisé un parcours exceptionnel en 2014, en atteignant les quarts de finale face au Brésil. On se souvient tous qu’elle aurait pu aller plus loin dans la compétition tant les brésiliens ont tremblé jusqu’au bout.

Cette année-là, James Rodriguez s’était révélé au grand public après avoir réalisé une superbe et unique saison à Monaco. La suite ? On la connaît : le numéro 10 colombien avait rejoint le Real Madrid pour 75 millions. Aujourd’hui, il fait les beaux jours du Bayern Munich.
Mais James n’est pas le seul à briller dans cette sélection : Radamel Falcao, après avoir tristement manqué l’édition 2014 au Brésil à cause d’une grave blessure au genou en Coupe de France, va participer à sa première Coupe du Monde. Il décrit cet événement comme « le rêve de toute une vie« . Il faudra bien compter sur lui pour animer le front de l’attaque. Parmi les autres, la Colombie pourra compter entre autres sur Juan Cuadrado (Juventus Turin), David Ospina (Arsenal), Luis Muriel (FC Séville) ou encore l’expérimenté Carlos Sanchez (Espanyol Barcelone).

En terminant quatrièmes en qualification de la zone Amérique du Sud, les Cafeteros ont eu chaud. Depuis, la sélection menée par José Pekerman, en poste depuis 2012, a mélangé du bon et du moins bon lors de ses trois matchs amicaux. Après avoir vaillamment vaincu l’Équipe de France 3-2, alors qu’ils étaient menés 2-0, on pouvait s’attendre à une très bonne équipe de Colombie. Malgré cela, les Cafeteros n’ont rien montré en réalisant deux matchs nuls sur le score de 0 à 0 contre deux équipes abordables : l’Australie et l’Égypte (sans Mohamed Salah !).

À quoi doit donc s’attendre ? Voici les joueurs sélectionnés par José Pekerman.

Colombie

Le bookmaker Zebet vous offre la cote à 2.00 pour la Colombie, vainqueur du Groupe H. Foncez !

2) Le Sénégal, mené par Mané !

Le 31 mai 2002, alors qu’ils participaient à leur première Coupe du Monde de leur histoire, les Lions de la Teranga battent l’Équipe de France pour leur entrée dans la compétition. La suite a été aussi radieuse puisque le Sénégal avait finalement atteint les quarts de finale, éliminé par la Turquie sur la plus petite des marges : 1-0.
Depuis, c’est le néant pour cette sélection. Les Lions de Teranga n’ont plus brillé, que ce soit sur leur continent lors de la Coupe d’Afrique des Nations ou à l’international.

Tombé dans un groupe ouvert et donc abordable, le Sénégal peut prétendre à une qualification en huitièmes de finale. Toute une nation sera derrière sa sélection, qui compte bien revivre les mêmes sensations qu’en 2002.
En terminant en première position de leur groupe, composé du Burkina Faso, de l’Afrique du Sud et du Cap-Vert, les coéquipiers de Sadio Mané ont également été invaincus.
À noter que cette campagne de qualification a été mouvementée puisque le Sénégal a rejoué son match (perdu) contre l’Afrique du Sud, suite à un penalty imaginaire accordé aux Bafana Bafana par l’arbitre Joseph Lamptey. En effet, l’arbitre a été suspendu à vie, car il est addictif aux paris sportifs et a été corrompu. La rencontre a été rejouée et remportée par le Sénégal, qui s’était également qualifié pour la Coupe du Monde.

Pour briller en Russie, il faudra que son leader Sadio Mané (Liverpool) maintienne son niveau de jeu qui lui a permis de réaliser une incroyable saison dans le nord de l’Angleterre à côté de « Bobby » Firmino et Mohamed Salah. Mais Sané n’est pas la seule force .On y retrouve notamment Keita Baldé (Monaco), Ismaila Sarr (Rennes), Diafra Sakho (Rennes), Cheick Ndoye (ex-Angers) et le roc napolitain Kalidou Coulibaly !

Avant cette Coupe du Monde, les Lions de Teranga disputent 5 matchs de préparation. À l’heure actuelle, le bilan est encore mitigé avec 3 matchs nuls contre l’Ouzbékistan, la Bosnie et le Luxembourg. Il leur reste à affronter la Croatie et la Corée du Sud pour être prêts !

Voici les joueurs sélectionnés par le héros de 2002, Aliou Cissé :

les 23 lions de Teranga pour la Coupe du Monde 2018

Pour la seconde place, le bookmaker Zebet vous offre la folle cote de 3,60 !

3) La Pologne, la génération doit confirmer

La sélection polonaise n’était pas présente au Brésil en 2014, ni en 2010. C c’est donc une première pour la génération de Robert Lewandowski et ses coéquipiers. Seront-ils au rendez-vous ?

Après un Euro 2016 plutôt réussi en atteignant les quarts de finale, éliminée par le Portugal aux tirs au but, la troupe d’Adam Nawalka vient en Russie avec un statut d’outsider. Le Biale Orly aura l’opportunité d’atteindre les huitièmes de finale, tour qu’il n’a plus atteint depuis 1986 ! Une attente interminable que les supporters polonais souhaitent voir cesser. Ne pas sortir du groupe représenterait une énorme déception.

Pour valider son ticket en Russie, la Pologne a terminé première du groupe E, dans lequel figurait le Danemark. La star de l’équipe, Lewandowski, a été le meilleur buteur de ces éliminatoires de la zone Europe avec 16 buts en 10 matchs, de bonne augure pour la compétition.

Malgré l’absence de Kamil Glik forfait pour cause de blessure, la Pologne a une équipe solide. Avec le futur titulaire dans les buts de la Juventus de Turin Szczęsny, mais aussi Krychowiak, Błaszczykowski ou encore Milik.

liste 23 joueurs polonais coupe du monde 2018

Il est évident que la deuxième place de ce groupe se joue entre la Pologne et le Sénégal. Si vous pensez que la Pologne se qualifiera, Unibet vous propose la cote a 1,50 !

4) Le Japon n’est pas prêt

Déjà présent en 2014 et qui plus est déjà avec la Colombie, le Japon n’avait pas pesé lourd en terminant dernier du groupe C. Les Japonais seront-ils au rendez-vous cette fois-ci ? Pas sûr.

Pour se qualifier pour leur sixième Coupe du Monde consécutive, les samurais ont terminé premier de leur groupe et invaincus. En ce temps, le sélectionneur n’était autre que Vahid Halilhodzic. Exigeant avec ses joueurs, coach Vahid s’est fait limoger en avril dernier. Une décision difficile à comprendre alors qu’il venait de remplir l’objectif de qualifier les samurais.

Depuis ? Les résultats ne sont absolument pas probants. Lors de ses quatre derniers matchs, la nation nippone n’a remporté aucune rencontre et s’est même incliné face à l’Arabie Saoudite, l’Ukraine et plus récemment le Ghana. À quelques jours du début de la compétition, rien ne présage que les samurais vont rejoindre les huitièmes de finale, stade qu’ils avaient atteint en Afrique du Sud en 2010.

En y regardant de plus près l’équipe, il n’est pas surprenant de voir cette sélection aussi fébrile. Parmi les stars on y retrouve :

  • Shinji Kagawa (Borussia Dortmund), qui n’a pas eu un temps de jeu conséquent ;
  • Keisuke Honda (ex-Milan AC), qui n’est plus le héros national ;
  • Shinji Okazaki (Leicester), vétéran et toujours aussi prolifique autant avec les Foxes qu’avec le Japon ;
  • Hiroki Sakai (Marseille), qui est devenu la doublure de Bouna Sarr à l’OM ;
  • Maya Yoshida (Southampton), capitaine de cette sélection.

Voici les joueurs sélectionnés par Akira Nishino (bonne lecture) :

Malgré tout, cette équipe aura les cartes en mains pour faire basculer ce groupe, si les Japonais viennent à remporter un match, l’équipe en face diminuera fortement ses chances de qualification. Néanmoins, si vous voyez Sakai (il fera chaud en Russie quand même) et ses coéquipiers passer cette phase de groupe, leur cote est la plus élevée chez Unibet, 2,80.

_

Alors, qui voyez-vous se qualifier pour les huitièmes de finale ?

Inscription Parions Sport
Alexandre Rohou66 Articles

Fan d'une équipe de Ligue 2 avec un fort potentiel de remontée : Lorient, et d'une équipe anglaise qui tenait à sa 4ème place en Premier League ainsi qu'une élimination en 1/8ème de la LDC par le Bayern Munich : Arsenal. Je vais vous apporter mon regard sur les différents pronos ! ;) Je suis également passionné par le monde du digital et joueur de Tennis !

1 Commentaire
  • Jean-Michel le pronosticateur
    22 juin 2018 at 21 h 50 min

    En ce moment c’est quand même le Japon qui est premier du groupe H.
    Donc comme on dit : le foot a toujours des imprévus.

Contribuer à cet article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.