Pronostic Coupe du Monde 2018 : Maroc – Iran

  • 11 juin 2018
  • -
  • Rédigé par Nicolas Bothorel
  • -
  • Notez ce pronostic: 1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars
    90,91 %
    Loading...
  • Mon pronostic: Maroc
  • Cote: 2.28
  • Misez 100€ et gagnez 228€
  • Bookmaker: Unibet
  • Horaire: 5h00, le 15 juin 2018
Pronostic coupe du monde 2018 maroc iran groupe b
  • - Le prono des internautes -

      Sur qui parier entre le Maroc et l'Iran ?Pronostic football : Maroc – Iran Les premiers matchs du Groupe A sont pronostiqués, nous passons maintenant aux matchs du Groupe B ! Alors que l’Espagne et le Portugal s’affronteront à 20h00, le Maroc...
    • Sur qui parier entre le Maroc et l'Iran ?

      • 44 votes
        76%
      • 3 votes
        5%
      • 11 votes
        19%
      Loading ... Loading ...
  • Pronostic football : Maroc – Iran

    Les premiers matchs du Groupe A sont pronostiqués, nous passons maintenant aux matchs du Groupe B ! Alors que l’Espagne et le Portugal s’affronteront à 20h00, le Maroc et l’Iran s’opposeront dans le stade de Saint-Pétersbourg à 17h00.

    Ces deux équipes paraissent comme les plus faibles de leur groupe. Cependant, nous le savons, cette compétition nous réserve de belles surprises, comme l’élimination de l’Espagne au premier tour en 2014. Ce genre de surprise fait perdurer l’espoir chez les petites nations du football. Qui du Maroc ou de l’Iran tirera son épingle du jeu ? Analyse et pronostic de ce match.

    Les cotes pour parier sur Maroc – Iran

    Le retour du Maroc

    Les Lions d’Atlas font leur grand retour après 20 ans d’absence ! Et oui, la dernière fois que le Maroc a participé à une Coupe du Monde, c’était en 1998 lors de la victoire de la France. C’est sûrement un signe !

    Hervé Renard qui est à la tête de la sélection marocaine depuis 2016 présente un très bon bilan de 18 victoires, 6 nuls et seulement 5 défaites. En effet, le Maroc a très bien réussi ses éliminatoires en finissant à la tête d’un groupe composé de la Côte d’Ivoire, du Gabon et du Mali, et tout ça sans prendre de but.

    Les résultats ont été tout aussi satisfaisants lors des matchs amicaux pour préparer la compétition. Mehdi Benatia et ses coéquipiers ont remporté 4 des 5 matchs de préparation !

    Mehdi Benatia maroc

    – Mehdi Benatia est le capitaine de la sélection marocaine –

    ©Le Matin

    L’Iran pour la deuxième fois d’affilée

    L’Iran s’est facilement qualifié pour la seconde fois en huit ans à la Coupe du Monde de football. La Team melli est restée invaincue et a fini première de ses éliminatoires devant la Corée du Sud qui participe également à cette compétition dans le Groupe F.

    Les hommes de Carlos Queiroz ont eu deux fois plus de matchs amicaux que le Maroc pour se préparer et ont eux aussi eu des résultats encourageants (avec malgré tout avec une fausse note pour le dernier match : 7 victoires, 2 nuls et une défaite.

    La sélection iranienne reste cependant le petit poucet de ce Groupe B, mais les supporters pourront compter sur Alireza Jahanbakhsh pour essayer de percer la défense marocaine.

    Alireza Jahanbakhsh Iran

    – Alireza Jahanbakhsh est le meilleur buteur du championnat néerlandais –

    ©Team melli

    Notre pronostic : Maroc – Iran

    Les points clés du match avant de parier sur Maroc – Iran :

    • La forme des Lions de l’Atlas ;
    • La solide défense du Maroc ;
    • L’expérience des joueurs marocains dans les grands championnats européens ;
    • L’Iran n’a aucune pression ;
    • Alireza Jahanbakhsh est le meilleur buteur du championnat néerlandais.

    Ces deux équipes se présentent avec une défense solide : le Maroc n’a pris aucun but lors des éliminatoires alors que l’Iran lui est resté invaincu. Malheureusement pour l’Iran, je pronostique la victoire du Maroc avec la cote de 2,28 chez Unibet.

    Je pense en effet que les Marocains arrivent avec une meilleure forme pour cette Coupe du Monde. Avec un parcours quasi parfait, ils sont en pleine confiance pour aborder ce premier match face à l’Iran qui est à leur portée. De plus, je pense qu’ils sont davantage motivés par rapport aux iraniens qui savent déjà que leur sélectionneur partira une fois la compétition finie. Le Maroc n’est pas favori pour se qualifier en huitièmes de finales, mais il se présente comme un bon outsider pour aller chatouiller les fesses du Portugal de Cristiano Ronaldo.