L’essor des paris sportifs en 2016

essor paris sportifs 2016
Inscription Betclic

Ce n’est plus un secret pour personne, le marché du pari sportif a connu une très forte croissance au cours de l’année 2016. Des événements sportifs majeurs tels que l’Euro 2016 et les JO de Rio y ont contribué.

Après s’être penchée sur le profil type du parieur en ligne, l’équipe de Wallabet s’est intéressée aux conséquences économiques de cette croissance…

Plus de joueurs, et des mises plus importantes en ligne

Comme nous l’avons souligné dans notre infographie, le nombre de parieurs en ligne a augmenté en 2016 par rapport aux années précédentes. De son côté, la Française des Jeux évoque un peu plus de 3,5 millions de joueurs en 2016 (réseau physique).

Mais ce qu’il faut aussi retenir, c’est la forte évolution des mises engagées en ligne. Avec la Coupe d’Europe de football, le montant des mises engagées s’est élevé à 235 millions d’euros soit 10% du total des mises jouées en 2016.

chiffres mises en 2016 Arjel

2,1 milliards d’euros misés

En effet, les français ont misé 2,1 milliards d’euros selon le premier comptage effectué par l’Autorité de Régulation des Jeux En Ligne (ARJEL). Ces mises ont augmenté de 45% par rapport à l’année précédente.

Un record de plus pour la Française des jeux

La Française des jeux a vu ses ventes augmenter de 4,6%, affichant un chiffre d’affaires de 14,3 milliards d’euros. Grâce à une année riche en sport, le partenaire de la Ligue de Football Professionnel a empoché le pactole et vient de prolonger son partenariat pour les quatre prochaines années.

FDJ chiffres paris sportifs

2,5 milliards d’euros réalisés sur l’activité des paris sportifs

Avec une croissance de 11% par rapport à l’an dernier sur son activité des paris sportifs, la FDJ a réalisé 2,5 milliards d’euros de bénéfices. Cela représente 17,5% du chiffre d’affaires total réalisé en 2016. À noter que 90% des ventes sont réalisées via le réseau physique (chez les buralistes) souligne Stéphane Pallez, PDG du groupe.

Grâce à ses ventes réalisées, on peut imaginer que la FDJ va investir davantage sur le réseau digital via ParionsSportsEnLigne.

Une concurrence plus rude entre les différents bookmakers

Les paris sportifs ne se font pas exclusivement dans des points de vente. Le réseau digital a son importance et les différents bookmakers certifiés de l’ARJEL se partagent le marché du pari sportif. Avec la croissance du marché, la concurrence est devenue encore plus rude, notamment entre Betclic, Winamax et Unibet.

3 bookmakers principaux

Qui est le vainqueur en 2016 ?

À la surprise générale, Betclic, le géant du pari sportif depuis 7 ans cède sa place de leader du marché à Unibet, dont la filiale française est dirigée par Julien Brun. En décembre dernier, la firme suédoise détrône Betclic qui dominait alors le marché des paris sportifs en France.

La marche en avant a cependant été très longue pour Unibet. Pour rappel, le groupe s’était retiré du marché français lors de la légalisation des jeux d’argent en ligne en 2010 pour y revenir fin 2011.Depuis, l’opérateur suédois continue sa croissance sur le marché français. En 2012, Unibet possédait 3% de parts de marché, en 2016, il en possède 20%. De son côté, Betclic a vu sa part de marché divisée par deux.

Grâce à des campagnes de communication travaillées avec Pierre Ménès comme vedette, et des affiches soignées auprès des buralistes, Unibet a su séduire de nouveaux clients. D’autant plus qu’elle propose un site en ligne et une application mobile fonctionnels et au design soigné.

Par ailleurs, l’engouement des français pour les paris sportifs et la croissance des paris en ligne ont permis à de nouveaux opérateurs d’entrer en concurrence avec les géants du marché. C’est le cas de Zeturf (Zebet) qui a plus que doublé son chiffre d’affaires en un an.

Et l’État dans tout ça ?

Depuis la légalisation des jeux d’argents en ligne en 2010, et de par le nombre important de parieurs sportifs, l’État y trouve son compte.

Il faut savoir que les jeux d’argents sont taxés à près de 50%. Cela prend en compte les jeux d’argent avec les casinos, les jeux de grattage, le loto, le poker, et les paris hippiques et sportifs. Au total, ces jeux d’argent rapportent chaque année plus de trois milliards d’euros aux caisses de l’État.

Cette année il n’y aura ni l’Euro de football, ni les Jeux Olympiques, mais le calendrier sportif est bien riche. Alors que les championnats du monde de handball remportés par les Experts viennent de se terminer et que la Coupe d’Afrique des Nations touche à sa fin, le tournoi des VI Nations (rugby) est sur le point de débuter et la Ligue des Champions reprend dans deux semaines. De quoi se remplir les poches en 2017 …

Sources :

Inscription Unibet
Raphaël Maia Ferreira55 Articles

Etudiant en webmarketing, passionné de sport en général et de paris sportifs . L'actualité sportive n'a plus de secret pour moi. Je fais donc en sorte de vous proposer les pronostics sportifs les plus intéressants. Très actif sur les réseaux sociaux, n'hésitez pas me suivre !

Contribuer à cet article