Pronostic Coupe du Monde 2018 : Russie – Arabie Saoudite

  • 10 juin 2018
  • -
  • Rédigé par Maxime David
  • -
  • Notez ce pronostic: 1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars
    85,88 %
    Loading...
  • Mon pronostic: Moins de 2.5 buts
  • Cote: 1.55
  • Misez 100€ et gagnez 155€
  • Bookmarker: Unibet
  • Horaire: 5h00, le 14 juin 2018
Pronostic Russie - Arabie Saoudite
  • - Le prono des internautes -

      Quel est votre pronostic pour Russie - Arabie Saoudite ?Pronostic football : Russie – Arabie Saoudite Nous y sommes ! Après 1 432 jours, soit 4 années d’attente, la Coupe du Monde est de retour ! Pas moins de...
    • Quel est votre pronostic pour Russie - Arabie Saoudite ?

      • 41 votes
        67%
      • 13 votes
        21%
      • 7 votes
        11%
      Loading ... Loading ...
  • Pronostic football : Russie – Arabie Saoudite

    Nous y sommes ! Après 1 432 jours, soit 4 années d’attente, la Coupe du Monde est de retour ! Pas moins de 64 rencontres nous attendent à travers un mois de compétition.

    Après le Brésil en 2014, c’est au tour de la Russie d’accueillir la compétition. Tradition oblige, le pays hôte dispute la première rencontre du tournoi. Son adversaire qu’il défiera ce jeudi se nomme l’Arabie Saoudite. Qui sortira vainqueur de cette rencontre qui sent bon le pétrole ? Analyse et pronostic de ce match.

    Les cotes pour parier sur Russie – Arabie Saoudite

    Grosse pression sur la Russie

    Si elle ne fait clairement pas partie des 4 favoris pour cette Coupe du Monde 2018, la Russie aura à cœur de réaliser une belle Coupe du Monde sur ses terres afin de ne pas se ridiculiser aux yeux de la planète entière.

    Les supporters russes sont bien conscients des limites de leur sélection, mais espèrent une chose : que leur équipe ne leur fasse pas honte.

    Car depuis la fin de l’URSS, la Russie est devenue une sélection assez banale. Pénible 66ème au classement FIFA du mois dernier, son statut de pays hôte de la compétition lui a permis d’être automatiquement qualifiée.

    Après un Euro 2016 raté (éliminé en phase de poule avec 2 défaites et un nul), la Russie a enchaîné pas moins de 17 matchs amicaux pour être prête le jour J. Son bilan n’est pas glorieux avec seulement 4 victoires pour 6 nuls et 7 défaites. À l’été 2017, elle a participé à la Coupe des Confédérations mais n’a pas fait long feu : deux défaites contre le Portugal et le Mexique, pour une victoire contre la Nouvelle-Zélande.

    Le sélectionneur Stanislav Tchertchessov devra composer sans son meilleur joueur Aleksandr Kokorin, forfait pour cause de blessure. Habituée à jouer à 5 derrière, la Russie dispose d’une équipe rugueuse mais limitée techniquement, et donc limitée offensivement. Pour ne rien arranger, la pression de tout un peuple pourrait bien les empêcher de jouer libérés…

    Akinfeev

    – Igor Akinfeev, expérimenté et solide gardien de la Russie –

    ©Onze mondial

    L’Arabie Saoudite, 12 ans après

    Absente lors des éditions 2010 et 2014, il faut remonter à 2006 pour retrouver trace de l’Arabie Saoudite en Coupe du Monde. Lors du mondial 2006 en Allemagne, les faucons ont été sortis en phase de poule après un match nul contre la Tunisie (2-2) puis deux défaites : 0-4 face à l’Ukraine et 0-1 devant l’Espagne.

    Les qualifications se sont passées sans embûches pour l’Arabie Saoudite qui a fini deuxième de sa poule, à seulement un point du Japon. Son bilan de 6 victoires en 10 rencontres pour un nul et 3 défaites est prometteur… Oui mais voilà, la sélection du Golfe s’est séparée de son sélectionneur en novembre 2017. Juan Antonio Pizzi s’est posé sur le banc mais ne connaît pas bien son groupe. Pour preuve, il a pris l’habitude de tester un nouveau gardien à chaque rencontre. Son bilan depuis est mitigé avec 5 victoires, 2 nuls et 8 défaites, matchs amicaux et Coupe du Golfe confondus.

    Vous l’aurez compris, les saoudiens et leur nouvel entraîneur sont encore en rodage. Cela risque de leur être fort préjudiciable tant cette équipe est limitée aussi bien tactiquement que techniquement…

    Al sahlawi

    – Mohammad Al-Sahlawi, buteur vedette de l’Arabie Saoudite avec 28 buts en 35 sélections –

    ©Arab news

    Notre pronostic : Russie – Arabie Saoudite

    Les points clés du match avant de parier sur Russie – Arabie Saoudite :

    • La Russie est privée de son buteur star Aleksandr Kokorin ;
    • Les russes auront la pression de jouer à domicile ;
    • Les joueurs de la  Russie n’ont pas marqué plus d’un but lors de 6 de leurs 8 derniers matchs à domicile ;
    • Le coach de l’Arabie Saoudite n’a pas eu temps de mettre en place un véritable plan de jeu ;
    • L’Arabie Saoudite reste sur 3 défaites de rang ;
    • Sur leurs 9 derniers matchs, les saoudiens ont marqué en moyenne 0,66 buts par match.

    Si l’on est tous pressé que la Coupe du Monde 2018 débute enfin, on risque d’être déçu de la première rencontre du tournoi. Les russes sont censés être légèrement favoris sur le papier, mais ils risquent d’être paralysés par la pression de tout un pays. Tout comme l’Arabie Saoudite, la Russie marque peu. Les deux nations ne prennent que peu de buts, mais n’en n’inscrivent pas plus pour autant. La rencontre de jeudi risque d’être d’un niveau technique moyen, et il est délicat d’en sortir un favori. Néanmoins, le nombre de buts inscrits risque d’être relativement faible. C’est la raison pour laquelle je pronostique moins de 2.5 buts inscrits entre la Russie et l’Arabie Saoudite ce jeudi à Moscou. Ce scénario dispose d’une belle cote de 1.55 chez Unibet. De quoi entamer la Coupe du Monde le porte-monnaie bien rempli…