Favoris/outsiders : sur quelles équipes miser lors de la Coupe du Monde 2018 ?

Notez ce pronostic: 1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars
73,33 %
Loading...
Favoris Outsiders
Inscription Betclic

Les jours passent, et nous nous rapprochons petit à petit de l’événement que tous les fans de football attendent à travers le monde : la Coupe du Monde.

Le 14 juin prochain, la Russie, pays hôte, affrontera l’Arabie Saoudite en match d’ouverture de « son » mondial. Jusqu’où ira l’équipe chère à Vladimir Poutine ? Quels outsiders auront une carte à jouer ? Quels favoris peuvent aller loin dans la compétition ? Et enfin, quelles pourraient être les surprises de cette Coupe du Monde 2018 ?

C’est à ces 4 questions que nous allons tenter de répondre !

En attendant, n’hésitez pas à tenter votre chance sur Winamax et pronostiquez gratuitement votre tableau final de la Coupe du Monde 2018 pour empochez jusqu’à 1 000 000 € !

Tableau Winamax Coupe du Monde 2018

Attention à la douche froide pour la Russie

Depuis la chute de l’URSS, la sélection russe ne fait clairement plus partie des grandes nations du football mondial. Sur ses 6 participations à l’Euro en tant que pays indépendant, elle a été éliminée 4 fois au premier tour. Si elle a connu une demi-finale en 2008, et ne s’est en revanche pas qualifiée pour l’édition de 2000.

Son bilan lors des Coupes du Monde est assez similaire puisqu’elle n’a participé qu’à 3 éditions sur 6, et s’est faite sortir au premier tour les 3 autres fois.

Placés dans le Groupe A, il n’est clairement pas certain que les russes voient les huitièmes de finale. Et pour cause, ils vont devoir se défaire de l’Arabie Saoudite, petit poucet de ce groupe qui dispose d’une équipe méconnue mais capable de remporter de belles victoires : contre le Japon en éliminatoires, ou encore récemment en amical contre la Grèce et l’Algérie.

Pour sa deuxième rencontre la Russie devra se défaire d’une équipe égyptienne portée par Mohammed Salah, le meilleur joueur de la saison en Premier League. Enfin, c’est l’Uruguay de Cavani qui viendra défier la sélection russe lors de l’ultime match de ce Groupe A. Toujours très solide, la celeste fait figure de favori dans cette poule A et sera difficile à bouger pour les hommes de Stanislav Tchertchessov.

Ils sont favoris pour la Coupe du Monde 2018

Quatre équipes majeures sortent du lot pour cette compétition : l’Allemagne, le Brésil, la France et l’Espagne.

Alors que le Mexique et la Suède devraient se battre pour finir 2ème du Groupe F, les allemands devraient finir en tête. Ils devraient tomber en huitièmes de finale sur le deuxième du Groupe E que sera le Costa Rica, la Suisse ou la Serbie. La 4ème équipe de cette poule est le Brésil qui dispose d’une équipe très talentueuse qui devrait somme toute passer la phase de groupe sans trop de soucis.

Tout comme l’Allemagne, l’Espagne dispose d’une très grande expérience des compétitions de haut niveau. La Roja répond toujours présent et elle a de nouveau de fortes chances d’aller loin dans la compétition. Hormis la rencontre face au Portugal, les espagnols disposent de deux adverses clairement à leur niveau dans le Groupe B : l’Iran et le Maroc.

Quatrième et dernier favori pour ce mondial, l’Équipe de France a prouvé lors de l’Euro 2016 qu’elle est de retour au premier plan. Le sélectionneur Didier Deschamps insuffle à ses joueurs sa culture de la gagne. Avec l’Australie, le Danemark et le Pérou, la France est tombée dans un Groupe C abordable. Délestés de la pression populaire de « son » Euro d’il y a 2 ans, les joueurs français arriveront libérés en Russie pour tenter de décrocher une deuxième étoile.

Ils sont outsiders pour la Coupe du Monde 2018

Au delà de ces 4 équipes, 3 grandes nations seront néanmoins à surveiller de près, même si elles apportent moins de certitudes. Ce sont les outsiders : le Portugal, la Belgique et l’Angleterre.

  • Fraîchement sacrés champions d’Europe, les portugais ne produisent pas toujours un jeu très fluide et cela pourrait leur jouer des tours en Russie dans un groupe composé de l’ogre espagnol, de l’outsider marocain et du petit poucet iranien. Contrairement à l’Euro, le 3ème du groupe ne sera pas repêché ce coup-ci…
  • Chez les belges, l’heure est à l’enthousiasme. Nos voisins disposent d’une génération dorée avec entre autre Thibaut Courtois, Eden Hazard, Dries Mertens… Pleine de promesses sur le papier, cette équipe a toutefois du mal à trouver des automatismes sur le terrain. Cela s’est vu lors du Championnat d’Europe en France où la Belgique s’est faite sortir en quarts de finale par le Pays de Galles. Attention à l’excès de confiance.
  • Enfin, on ne sait jamais trop à quoi s’en tenir du côté anglais. L’équipe sera portée par un Harry Kane en grande forme, mais a tendance à décevoir en compétition officielle. Les anglais, vainqueurs de la compétition en 1966, auront à cœur de prouver au monde du ballon rond qu’ils sont toujours une grande nation du football. Il faudra pour cela le prouver sur les terrains russes cet été.

Ils peuvent être la surprise de la Coupe du Monde 2018

Elle n’est jamais citée parmi les favorites, et pourtant l’Uruguay est une nation à prendre au sérieux. Les argentins en savent quelque chose puisqu’ils n’ont fini qu’à la 3ème place des qualifications de la Zone Amsud, derrière le Brésil, et donc l’Uruguay. Si l’expérimenté Diego Godin sera le taulier de la défense, la Celeste sera portée en attaque par deux redoutables buteurs : Edinson Cavani et Luis Suarez.

Sur le continent africain, le Maroc peut également avoir une belle carte à jouer lors de ce mondial. Première d’un groupe qualificatif très relevé comprenant la Côte d’Ivoire, le Mali et le Gabon, la sélection marocaine s’appuiera sur l’expérience de Mehdi Benatia, sur le talent de Younes Belhanda et sur la fougue d’Amine Harit pour tenter de se sortir du Groupe B. Si l’Iran est à son niveau et l’Espagne difficile à aller chercher, c’est la rencontre face au Portugal qui devrait être décisive pour les hommes d’Hervé Renard.

En Europe, la Suède et la Pologne pourraient être deux surprises de ce tournoi. L’équipe suédoise, jeune, prometteuse et libérée du joug de Zlatan Ibrahimovic devra batailler face à l’Allemagne, le Mexique et la Corée du sud pour se qualifier en huitièmes de finale. Si la première place semble destinée aux allemands, les suédois peuvent viser la deuxième place. Côté Pologne il faudra se sortir d’un groupe homogène constitué du Sénégal, de la Colombie et du Japon. Avec un buteur redoutable comme Robert Lewandowski, les polonais ont toutes leurs chances de participer aux huitièmes de finale.

Qu’en pensent les bookmakers ?

Que ce soit Betclic, Unibet, ou encore Zebet, tous s’accordent sur le nom des 4 équipes favorites. Ceux-ci sont sur la même longueur que nous en annonçant le Brésil, l’Allemagne, l’Espagne et la France comme étant les nations qui ont le plus chances de remporter cette Coupe du Monde 2018.

Voici les cotes moyennes par équipe si vous souhaitez parier sur cette Coupe du Monde :

  • Brésil : entre 4 et 5.50 ;
  • Allemagne : entre 4.50 et 5.50 ;
  • Espagne : entre 5.50 et 7.00 ;
  • France : 6.00 et 7.50.

 

Et vous, quels sont vos favoris pour cette Coupe du Monde en Russie ?

Inscription au bookmaker Zebet

Inscription Unibet
Maxime David234 Articles

Tel Obélix, je suis tombé dans le monde du foot étant petit. Mon club de cœur est et restera le FC Nantes. Quand je ne rédige pas pour Wallabet, je fais enrager mes adversaires sur FIFA avec douceur et légèreté.

Contribuer à cet article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.