Football féminin : Quelles équipes seront de la partie aux JO de Rio ?

Notez ce pronostic: 1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars
Aucune note
Loading...
Inscription Betclic

3 groupes, 12 équipes, et une seule sera sacrée championne Olympique cet été à Rio. Si les Bleues ont hérité du groupe G, d’autres nations seront à surveiller dans les Groupe E et F.

Groupe E : le groupe du pays hôte

Brésil : à domicile pour une médaille d’or

Les Brésiliennes, déjà deux fois finalistes du tournoi, comptent bien remporter la médaille d’or chez elles cette année. Cette équipe a de quoi être ambitieuse : leur style de jeu, avec une projection rapide vers l’avant et une défense centrale solide, peut faire très mal à l’adversaire. Les joueuses de la Seleção pourront évidemment s’appuyer sur la présence de joueuses très expérimentées, Marta, Formiga ou encore Christiane.

Seleção : l'équipe féminine du Brésil

La Seleção : l’équipe féminine du Brésil – Ricardo Stuckert / CBF

Suède : l’équipe qui souhaite redorer son blason

C’est une équipe habituée à cette compétition puisqu’elle a participé à toutes les éditions. Bien que les Suédoises comptent déjà un titre européen et trois podiums mondiaux à leur actif, elles ont déçu lors de la Coupe du Monde au Canada l’été dernier. Avec les emblématiques Caroline Seger et Lotta Schelin, elles veulent montrer une nouvelle image de leur sélection pendant ces Jeux Olympiques.

Chine : jouez jeunesse !

Absente de la compétition aux Jeux Olympiques de Londres en 2012, la sélection chinoise de Bruno Bini revient avec une équipe très jeune (24 ans de moyenne d’âge), ayant pour ambition de réaliser une belle performance. Pour se faire elles devront prendre plus de risques offensifs, tout en gardant leur solidité défensive.

Afrique du Sud : l’envie de surprendre

Alors qu’elles n’avaient pas passé le premier tour à Londres en 2012, les Banyana Banyana sont déterminées à faire mieux cet été. Depuis l’arrivée de Vera Pauw à la tête de la sélection en 2014, les joueuses ont progressé et ont développé un potentiel à la fois en défense mais aussi en attaque. Avec la rapidité et l’habileté de Jermaine Seoposenwe, la solidité et l’intelligence de la capitaine Janine van Wyk, l’Afrique du Sud pourrait surprendre lors de cette compétition.

Groupe F : l’Allemagne, l’esprit tranquille !

Canada : une médaille dans le viseur

Après le bronze obtenu à Londres il y a quatre ans, le Canada est toujours aussi ambitieux puisqu’il vise une médaille au Brésil. Avec un mélange de génération dans le groupe, le sélectionneur John Hermann voulait une équipe entre la vivacité de la jeunesse et l’expérience des anciennes. Sur le terrain, les joueuses sont solides en défense et complémentaires au milieu de terrain. Une équipe comme celle-ci peut se révéler très dangereuse et sera donc à suivre pendant la compétition.

Australie : progression et ambition

Leur progression très rapide leur vaut aujourd’hui la cinquième place du classement mondial. Avec une équipe très jeune et pourtant expérimentée, les Australiennes veulent prouver qu’elles peuvent aller loin dans une compétition internationale. La solidarité et la complémentarité des joueuses est la clé de leur réussite.

Allemagne : la dernière aventure de Silvia Neid

Après trois médailles de bronze consécutives depuis 2000 et une absence à Londres, la Mannschaft espère monter sur la plus haute marche du podium cet été à Rio. Et cet espoir n’est pas des moindres, ce sera un superbe cadeau pour leur sélectionneur Silvia Neid, qui quittera ses fonctions après la compétition. Toujours aussi physiques dans les duels, assidues en défense et habiles devant les buts, les Allemandes ont de sérieux atouts pour atteindre leur objectif.

Nationalmannschaft

Nationalmannschaft – © www.bild.de

Zimbabwe : sans pression

93e  du classement FIFA, le Zimbabwe est inconnu du grand public, et espère jouer cette carte pour surprendre leurs adversaires pour leur première participation à ce tournoi. Bien que beaucoup soient sceptiques quant à leur qualification en phase finale, les joueuses et le staff y croient.

Groupe G : le combat des favoris

France : une revanche à prendre

Deuxième participation aux Jeux Olympiques pour les Bleues, qui ont raté le podium de peu à Londres. Cet été, elles rêvent d’une médaille, et ont toutes les chances pour le faire. Avec des joueuses d’expérience comme Wendy Renard, Eugénie Le Sommer ou encore Louisa Nécib, les Françaises font partie des favorites de la compétition.

Eugenie Le Sommer

Eugénie Le Sommer – © www.fff.fr

États-Unis : à la conquête d’un nouveau sacre

Triples tenantes du titre, premières au classement FIFA et championnes du monde en titre, les Américaines sont les favorites de la compétition. Bien que beaucoup de jeunes feront leurs premiers pas dans une compétition internationale, les leaders de l’équipe seront bien présentes : dans les buts Hope Solo, meilleure gardienne du monde, une défense des plus solides avec Johnston et Sauerbrunn et de la rapidité en pointe avec notamment Alex Morgan.

Nouvelle-Zélande : les Football Ferns n’ont rien à perdre

Les Néo-Zélandaises participent au tournoi olympique pour la troisième fois consécutive. Avec une équipe complète et solide, les Kiwis espèrent réaliser une bonne performance dans ce groupe, le plus relevé de la compétition, en se qualifiant pour les phases finales de la compétition.

Colombie : un voyage sans Yoreli Rincon

Les Cafeteras ont fait une bonne impression à la Coupe du Monde au Canada, et aujourd’hui elles veulent produire une meilleure performance, bien que finir deuxième de ce groupe sera compliqué. Leur parcours à Rio se fera sans leur capitaine Yoreli Rincon, mais elles pourront compter sur d’autres joueuses toutes aussi explosives et techniques.

Inscription Unibet
Wallabet479 Articles

Article rédigé par un ancien rédacteur qui ne fait malheureusement plus partie de la Team. Pour des raisons d'optimisation, ces articles sont transférés sur un compte unique au nom de Wallabet. Nous tenons tout de même à remercier le rédacteur qui a rédigé ce billet.

Contribuer à cet article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.