Qui se cachent derrière les cotes des bookmakers ?

Bookmakers onlines
Inscription Parions Sport

Un profil unique : féru de sport, logique et vif d’esprit

Ils s’appellent Charles, Antoine ou encore Julien. Tous passionnés de sport, ils exercent un métier peu commun, celui de « Trader » pour les bookmakers. Pour chaque évènement, ils font appel à leur esprit mathématique pour calculer les cotes, en surveillant de près celles de leurs concurrents. La moindre petite erreur peu leur coûter très cher : selon les journées, les opérateurs de paris sportifs en ligne peuvent perdre (ou gagner) plus d’un million d’euro.

Bien évidemment, gérer les cotes en direct s’avère être d’autant plus stressant qu’un trader peut changer jusqu’à 500 cotes en 90 minutes ! Avec la croissance de ce type de paris « Live » (env. 50% des paris actuellement), les équipes des bookmakers ont dû se renforcer : chez BetClic, ils sont plus de 40 à travailler sur les marchés français, chacun avec son sport de prédilection.

 

Comment les cotes sont-elles fixées ?

Deux paramètres influencent les cotes : l’expérience et les statistiques. Ces travailleurs de l’ombre sont pour la plupart de longue date dans les paris sportifs. Pour beaucoup d’entre eux, ils savent dire « de tête » quelle est la probabilité de victoire de telle ou telle équipe : 70% de chances équivaut à une cote de 1.4 (ndlr : 1/1.4= 70%) par exemple. A cela s’ajoute également la part « statistique », plus concrète : chaque trader dispose d’une base de données sur des matchs passés et travaille sur des similitudes. Evidemment, les statistiques et résultats récents des équipes priment sur les plus anciennes, et les informations de dernières minutes (blessure etc.) doivent être suivies de près…

 

Un jeu contre le bookmaker ?

Comme dans tous les paris, il y a toujours à la clé un gagnant et un perdant : le bookmaker ou le joueur. C’est du quitte ou double. Si un joueur gagne sur une cote à 1.50 (victoire du PSG sur Lille) pour 100 € misés, c’est le bookmaker qui lui, perdra 50 € (150-100). De manière plus générale, les bookmakers gagnent de l’argent sur la victoire des outsiders en Ligue 1, ainsi que les matchs nuls (peu de gens parient sur les nuls). Il en va de même pour les autres compétitions. Néanmoins, les bookmakers essayent de reverser autour de 90% des mises des joueurs, l’objectif n’étant pas de pénaliser le joueur, mais de simplement « offrir le prix juste ».

Inscription Parions Sport
Wallabet479 Articles

Article rédigé par un ancien rédacteur qui ne fait malheureusement plus partie de la Team. Pour des raisons d'optimisation, ces articles sont transférés sur un compte unique au nom de Wallabet. Nous tenons tout de même à remercier le rédacteur qui a rédigé ce billet.

Contribuer à cet article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscris-toi pour gagner tes prochains paris sportifs !

Le contenu de nos emails devrait te plaire : paris gratuits, promotions exceptionnelles et conseils du #TeamWallabet pour réussir tes paris sportifs. On te dévoile toutes nos techniques pour que tu puisses parier en ligne l'esprit tranquille !

Ces informations ne sont jamais partagées à un tiers.