Pronostic Finale Ligue des Champions : Bayern Munich – Borussia Dortmund

Notez ce pronostic: 1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars
Aucune note
Loading...
Inscription Betclic

Mon pronostic : Victoire du Bayern Munich
Cote : 1.73
Misez 100 euros et gagnez 173 euros
Bookmaker : Unibet
Horaire : 
20h45, samedi 25 mai 2013

Football : Bayern Munich – Borussia Dortmund

La saison 2012-2013 se termine peu à peu dans tous les championnats européens, et le match que tout le monde attend chaque année arrive : la finale de la Ligue des Champions. Cette année une finale inédite 100% allemande : le Bayern Munich face au Borussia Dortmund. Wallabet vous livre une analyse XXL en vue de cette affiche de grande classe !

La suprématie allemande

Cette ligue des champions 2013 restera dans les anales ! Première finale 100% allemande de l’histoire de la compétition. Une affiche pas si surprenante que cela, quand on revient sur le parcours des 2 équipes.

Alors que les spécialistes parlent du FC Barcelone comme la « meilleure équipe actuelle » au monde, c’est pourtant le Bayern Munich qui fait forte impression ces dernières années. Effectivement, les coéquipiers de Franck Ribéry joueront leur 3ème finale en 4 ans.
Dans une poule à leur portée (Valence, Bate Borrisov, Lille), c’est assez logiquement que les bavarois terminent leader du groupe avec 4 victoires, 1 nul et une défaite.
En huitièmes de finale, ils s’imposent tranquillement à l’Emirates Stadium 3 buts à 1 contre Arsenal. En excès de confiance lors du retour, l’équipe munichoise se fait tout de même peur en s’inclinant 0-2 sur leur pelouse.
Certainement une bonne leçon car le Bayern montera ensuite en régime, en éliminant la Juventus de Turin en grâce à deux victoires sur le score de 2 buts à zéro, et en écrasant le favori barcelonais sur un score cumulé de 7-0 en demi-finale.

Quand à Dortmund, peu de monde s’attendait à les retrouver à Wembley ce samedi 25 mai 2013.
Après avoir dominé son groupe (composé du Real Madrid, de Manchester City et de l’Ajax Amsterdam), le BVB a montré sa valeur en ne perdant aucun match (4 victoires, 2 nuls).
Opposés au Shaktar Donetsk en 8èmes de finale, les coéquipiers de Marco Götze n’auront pas de mal à s’en défaire (2-2 puis 3-0) .
Mais les choses vont se compliquer avec un quart de finale fou face à Malaga. Après un 0-0 chez les espagnols, le retour fut spectaculaire. Le score de 1-1 à la mi temps qualifiait Malaga, et ceux-ci firent un pas de plus vers la demi-finale en marquant un second but à la 82ème grâce à Eliseu. Dortmund devait alors marquer 2 buts en 10 minutes, et à la 90ème c’est Marco Reus qui remit son équipe sur la bonne voie copié a l’ultime minute par Felipe Santana qui inscrivit certainement le but le plus important de cette Ligue des Champions 2013. Victoire sur le gong des jaunes et noirs, 3 buts à 2.
Opposé au Real Madrid en demi, le Borussia avait peu de chances d’aller plus loin. Pourtant avec un Lewandowski majestueux, Dortmund écrase la maison blanche 4 buts à 1 . Le match retour se terminera dans le stress le plus total, car en encaissant 2 buts dans le dernier quart d’heure (Benzema et Ramos), il s’en ai fallu de peu pour voir les rêves de finale s’envoler (seule défaite du BVB en ligue des champions 2012/2013).

Avec une équipe FIFA de l’année 2012 (scandaleuse?) composée de 10 joueurs sur 11 de madrilène ou barcelonais, les allemands ont montré qu’il ne fallait pas les oublier.

Le Bayern Munich, un rouleau compresseur

Comme dit précédemment, les bavarois vont jouer une 3ème finale de ligue des champions en 4 années. Du jamais vu dans le football moderne. Malheureusement pour eux, les deux dernières finales ont été perdues, en 2010 face à l’Inter Milan de José Mourinho et 2012 face à Chelsea emmené par un grand Didier Drogba.

Depuis les munichois ont perdu un seul match de championnat face au Bayer Leverkusen (1-2) le 28 octobre 2012, et deux en Ligue des Champions (contre le Bate Borisov et Arsenal). Le Bayern est une vrai industrie de la gagne. Avec un effectif et un banc qui fait saliver, cette équipe est extrêmement complète dans tous les secteurs du jeu (aussi bien techniquement que tactiquement comme dirait notre Dédé national). En championnat, les coéquipiers de Robben inscrivent 2.85 buts en moyenne par match et en encaissent seulement 0.45.
Ces statistiques sont impressionnantes. Le danger peut venir de partout puisque cette saison, 4 joueurs ont inscrit plus de 10 buts, Franck Ribéry (10), Mario Gomez (11), Thomas Müler (13) et Mario Mandžukić (15). Le meilleur passeur de cette équipe est Franck Ribéry (14) suivi de par Thomas Müler et Philipp Lahm (11).
Cette année, le Bayern Munich a prouvé sa suprématie en réalisant une panoplie impressionnante de records :

  • Plus grand nombre de points en championnat (91 points)
  • Plus grande avance sur le second ( 25 points)
  • Meilleure différence de but (+80)
  • Meilleure défense (18 buts encaissés)
  • Plus grand nombre de points pris à l’extérieur (47 points et 14 victoires)
  • Plus grand nombre de victoire (29 victoires sur 34 matchs)

 

Le fait d’être champion ne déstabilise pas les hommes de J.Heynckes, puisqu’ils continuent de gagner encore et encore (12 victoires et 1 nul contre Dortmund lors des 13 derniers matchs).

Equipe type du Bayer Munich cette saison :

Neuer
Lahm – Dante – Boateng – Alaba
Javi Martinez -Schweinsteiger
Müller – Kroos – Ribéry
Mandžukić

Les absents : RAS (mise à jour régulièrement)

Dortmund et ses ressources mentales

Le Borussia Dortmund n’est pas considéré comme un très grand d’Europe, pourtant il aura prouvé cette année qu’il en avait toutes les qualités, notamment dans le secteur psychologique. La position d’outsider ne fait pas peur à cette équipe ! Premier de la « poule de la mort » en Ligue des Champions, éliminer le Real Madrid en demi finale, ne pas perdre contre le Bayern en championnat : tout ça, les jaunes et noirs l’ont fait, soutenus par un grand public (meilleure affluence de Bundesliga) et son fameux mur jaune.

Le mur jaune de DortmundLe mur jaune

Avec un effectif moins étoffé que son adversaire, le BVB a quand même quelques pépites qui se sont révélés au grand public cette année. Dans le secteur offensif, se distingue un quatuor de feu Marco Reus (14 buts, 8 passes) , Robert Lewandowski (23 buts, 4 passes), Jakub Błaszczykowski (11 buts, 11 passes) et Mario Götze (10 bus, 9 passes). Mais il ne faut pas oublier les joueurs plus défensif, comme Hummels, Gündogan, Piszczek et j’en passe.
En Bundesliga, les coéquipiers de Bender marquent en moyenne 2.42 buts par match et en encaissent la moitié (1.21).
Un autre qui a accru sa renommée, c’est celui du coach, Jürgen Klopp, qui dirige cette équipe depuis 2008 et fait maintenant parti des grands noms des entraîneurs du football.
Cette équipe est tout de même championne d’Allemagne 2011 et 2012, leur présence à ce niveau de la compétition ne relève pas totalement du miracle.
Une fuite des talents est à prévoir au mercato d’été, Götze a signé au Bayern pour la saison prochaine, Lewandowski est en partance.
Il va donc falloir mettre le paquet pour remporter cette finale de la coupe aux grandes oreilles, car il est possible que cette équipe ne la côtoie pas à nouveau de si tôt.
Dauphin du Bayern au terme du championnat, Dortmund s’est tout de même fait peur en ne remportant aucun de ces 3 derniers matchs (2 nuls et 1 défaite). Il faudra se ressaisir pour tenir face à une machine munichoise qui ne laissera pas s’envoler une 3ème coupe aux grandes oreilles consécutive.

Gotze au bayern munich

 

L’équipe type du Borussia Dortmund :

Weidenfeller
Piszczek – Hummels – Subotić – Schmelzer
Gündogan – Kehl ou Bender
Blaszczykowski – Götze – Reus
Lewandowski

Les absents : Hummels incertain et Götze forfait (mise à jour régulière)

Une rivalité qui s’accentue

Cette affiche est le « classico » majeur de Bundesliga. En effet la rivalité entre ses deux équipes ne date pas d’hier, mais a pris de l’ampleur à partir des années 1990 alors que Dortmund commence à décrocher le titre de champion de plus en plus régulièrement (5 fois champions depuis 1995). Mais la domination de ces deux écuries est encore plus féroce dernièrement, puisqu’ils se sont partagés les 4 derniers titres, 2 chacun (en comptant celui de 2013).
Dans les confrontations directes en championnat cette saison, aucune des 2 équipes n’a pris le dessus. Les 2 matchs se sont soldés sur le score d’un but partout.
Par contre Munich a remporté la Super Coupe (2-1) et a éliminé le BVB en huitièmes de finale de la coupe d’Allemagne (1-0). Les deux équipes se craignent et les scores s’en ressentent, il n’y a jamais plus d’un but d’écart dans leurs oppositions depuis un an.

La tension entre ces deux équipes est au summum cette saison, et le Borussia Dortmund peut priver son ennemi juré d’un triplé historique Championnat-Coupe d’Allemagne-Ligue des Champions.

Cette finale a donc une saveur particulière, un match à l’apogée de cette rivalité historique, où le Bayern pourra prouver sa supériorité, tout comme le Borussia jouera le trouble fête.

Bayern ou Borussia ?

Meilleur Effectif  : Avantage Bayern Munich
Groupe disponible : Avantage Bayern Munich
Forme récente : Avantage Bayern Munich
Meilleur public : Avantage Borussia Dortmund (la finale se dispute sur terrain neutre, à Wembley)
Secteur Défensif : Avantage Bayern Munich
Secteur Offensif : Egalité
Meilleure force mentale : Avantage Borussia Dortmund qui aime être outsider
Meilleur parcours en ligue des champions 2013 : Avantage Borussia Dortmund

Le pronostic

Le Bayern Munich a réalisé une saison immense, en pleine confiance : ils sont largement favoris. Mais un match face au Borussia Dortmund, qui aime la position d’outsider, est certainement la pire finale pour les bavarois. Ces deux équipes se connaissent par cœur, s’étant affrontés à 4 reprises cette saison, plutôt en faveur du Bayern (2 victoires pour Munich et 2 nuls). Mais Dortmund réalise un parcours presque parfait en Ligue des Champions (une seule défaite contre le Real Madrid). Ce match est très indécis, mais je vois bien le Bayern finir la meilleure saison de son histoire par ce point d’honneur, et mise donc (avec prudence) sur la victoire du Bayern Munich cotée à 1.75 sur Unibet.

Selon vous, qui remportera cette ligue des champions 2013 ?

Pariez sur Unibet

Inscription Unibet
Wallabet479 Articles

Article rédigé par un ancien rédacteur qui ne fait malheureusement plus partie de la Team. Pour des raisons d'optimisation, ces articles sont transférés sur un compte unique au nom de Wallabet. Nous tenons tout de même à remercier le rédacteur qui a rédigé ce billet.

1 Commentaire
  • 24 mai 2013 at 18 h 30 min

    Götze officiellement forfait, Reus devrait prendre sa place dans l’axe et Großkreutz dans le couloir gauche.

Contribuer à cet article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.