Stade du Parc des Princes

Parc des princes
Inscription Parions Sport

On continue notre série consacrée aux stades de foot de la Ligue 1. Après avoir découvert l’histoire du Vélodrome, découvrez un autre stade où l’ambiance est au rendez-vous: le Parc des Princes. Quelle est son histoire ? Quels matchs de légende a-t-il accueilli ? Quels sont ses secrets ? Affaire à suivre.

Informations complémentaires
Club résident Paris Saint-Germain
Adresse 24 Rue du Commandant-Guilbaud1, 75016 Paris
Capacité 49 691 places
Record d’affluence 50 370 spectateurs
Inauguration du stade 1897
Président Nasser Al-Khelaïfi
Billeterie Acheter mes billets

Historique du stade

Si l’histoire du Paris Saint-Germain débute dans les années 1970, son stade actuel a pour sa part une histoire bien plus vieille. Pour commencer à raconter l’histoire de ce lieu, remontons deux siècles en arrière. Car avant d’être un stade, le Parc des Princes était un immense jardin à l’ouest de la ville. Au 18ème siècle, c’était un lien de détente, de chasse et de promenade, très prisé par le roi et les princes royaux. Le lieu était fort apprécié par la bourgeoisie parisienne lors du 19ème siècle. C’est à la fin de ce siècle, en 1897 que fut construit le tout premier Parc des Princes. À l’époque, 3 200 personnes pouvaient prendre place dans l’enceinte. Une piste cyclable sera également mise en place, permettant l’arrivée finale du Tour de France de 1903 à 1967.

En 1924, Paris accueille les Jeux Olympiques. C’est l’occasion pour le stade de passer d’une capacité de 3 200 à 20 000 places. C’est huit années plus tard, en 1932, que sera réellement rénové le Parc des Princes. Initialement disposant de 45 000 places disponibles, le stade ne pourra accueillir « que » 40 000 personnes pour des raisons de confort et de sécurité. Pour le match d’inauguration, le Red Star dominera l’Athletic Bilbao 4-2. On notera que c’est à cette époque que furent donnés aux tribunes leurs noms actuels : Présidentielle, Paris, Auteuil, Boulogne.

Parc des Princes 1932

– Le Parc des Princes la vielle de son inauguration en 1932 –

Pendant les prochaines années, le stade ne connaitra pas d’évolutions physiques majeures. Il continue de recevoir du cyclisme, de la boxe, du football ou encore du rugby. C’est d’ailleurs dans cette enceinte que se tiendra la finale de la première Coupe du Monde de rugby à 13 en 1954. Treize ans plus tard, 1967 restera comme la dernière année d’arrivée du Tour de France au Parc. Poulidor fraichement sacré, la piste disparait du paysage de la porte de Saint-Cloud. C’est en 1972 que sera construit le Parc des Princes tel qu’on le connait aujourd’hui. Imaginé par les plans de l’architecte Roger Taillibert, la nouvelle enceinte est la première d’europe à être dotée d’un éclairage intégré au toit. De plus, aucun spectateur n’est à plus de 45 mètres d’une ligne de touche. Le stade sera inauguré en mai de cette même année, avec une opposition de football entre la France et l’URSS.

Que ce soit en football où en rugby, l’équipe de France dispute en ce lieu ses rencontres depuis 1905. Hélas, toute bonne chose a une fin… Suite à la Coupe du Monde de 1998 organisée en France, les équipes nationales délaissent le parc pour migrer au Stade de France. Le Parc des Princes aura tout de même été hôte de grandes manifestations. On peut citer des matchs de la Coupe du Monde de football de 1938 et celle de 1998, des matchs de championnat d’europe de football (édition de 1960 et de 1984), des finales de la Coupe de France et de Coupe de la Ligue, mais également des rencontres de rugby, comme à l’occasion de la Coupe du Monde de 2007.

Depuis 1988, le Parc des Princes a reçu de nombreux concerts de prestige. Michael Jackson fut le premier d’une série de renom dont font partie les Rolling Stones, U2, Metallica ou encore plus récemment les Red Hot Chili Peppers, Mika, Coldplay…

Un temps évoquée, la destruction du stade (en vue d’en reconstruire un plus grand), a été abandonnée. Le Parc des Princes sera juste rénovée en vue de l’Euro 2016, organisé en France. Dans un premier temps, la capacité ne sera pas augmentée. Les aménagements au sein de l’enceinte seront optimisés pour un plus grand confort des spectateurs, pour un meilleur accueil des personnes handicapées ainsi que pour améliorer les conditions de travail avec les médias. Ce n’est qu’après le championnat d’europe de 2016 que l’enceinte aura une capacité plus importante.

En attendant ces travaux, le club a mis en place une couronne rouge sur laquelle sont inscrits les slogans « Ici c’est Paris », « Rêvons plus grand » ainsi que la liste des trophées remportés par le club depuis sa création en 1970.

Maillot porté à domicile par le PSG
Maillot domicile 2016 - 2017 porté par le PSG

Source : Footpack.fr

Matchs de légende au Parc des Princes

Nous sommes en 1956. Emmené par le légendaire Raymond Kopa, le Stade de Reims reçoit au Parc des Princes le Real Madrid d’Alfredo Di Stefano. Cette rencontre était disputée dans le cadre de la finale de la toute première édition de la Coupe d’Europe des clubs champions européens. Suite à une faible affluence en 1/8èmes de finale (6 500 spectateurs avaient assisté à la victoire face aux danois du AGF Arhus), le président champennois décida de jouer ses matchs à domicile au Parc des Princes. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que changement fut un réel succès. Pour cette finale, 40 000 spectateurs déchaînés ont mis le feu au stade de la capitale. Plus dingue encore, les personnes n’ayant pu avoir de billet sont restées à l’extérieur de l’enceinte pour vibrer au son des acclamations venues des tribunes. Cependant, c’est bien les espagnols qui ressortiront vainqueurs de la rencontre et ce, en étant menés au score par 2 fois. Le Stade de Reims est la première équipe française disputant une finale de coupe d’europe. Ils en rejoueront une autre, 3 ans plus tard, qu’ils perdront face à… Madrid.

La France accueille le championnat d’Europe de football en 1984. Pour cette septième édition, les français sortiront vainqueurs, aux dépens de l’Espagne. Auteur de 9 buts lors de la compétition, Michel Platini fut un des principaux artisans de ce sacre. Pour arriver en finale, les coéquipiers de Luis Fernandez sont sortis premiers de leur groupe, puis ont sorti le Portugal 3-2, après prolongation. Si cette finale reste dans nos mémoires, c’est parce qu’il s’agit du premier titre européen de la France. Mais surtout, on se rappellera du malheureux gardien espagnol Luis Arconada. Sur un coup-franc de notre Platini national, le portier ibérique laisse glisser le ballon sous son ventre, et offre l’ouverture du score aux bleus. Deux ans après le mondial espagnol perdu face à l’Allemagne (on se rappelle tous de l’attentat de Schumacher sur Battiston), la France a su relever la tête et parviendra même à inscrire un deuxième but en finale. Il fut l’œuvre de Bruno Bellone, bien servi par Jean Tigana dans les dernières secondes du match. Il faudra attendre 14 ans, et une coupe du monde, pour revoir de telles scènes de liesse dans les rangs français.

Anecdote de l’enceinte

Nous sommes le 28 août 1997. Paris reçoit le Steaua Bucarest lors d’un match retour qualificatif pour la Ligue des Champions. Au match aller, les parisiens s’étaient inclinés de justesse 3 – 2. Enfin, c’est que l’on pensait. Paris ayant aligné Laurent Fournier suspendu, a perdu le match sur tapis vert 3 – 0 ! La direction du club aura toujours affirmé ne pas avoir reçu le fax indiquant la suspension de son joueur. Quoi qu’il en soit, le PSG doit gagner par plus de 3 buts d’écarts s’ils souhaitent se qualifier. Et le miracle eut lieu ! Devant 43 000 supporters déchainés, Paris a inscrit 5 buts et a remporté la rencontre 5-0. Le triplé de Raï additionné aux réalisations de Marco Simone et de Florian Maurice qualifièrent le club de la capitale pour la plus prestigieuse compétition européenne. Les parisiens n’iront pas plus loin que la phase de poule lors de cette Ligue des Champions. Quoi qu’il en soit, ce match fou restera dans les mémoires des supporters parisiens !

Inscription Parions Sport
Maxime David257 Articles

Tel Obélix, je suis tombé dans le monde du foot étant petit. Mon club de cœur est et restera le FC Nantes. Quand je ne rédige pas pour Wallabet, je fais enrager mes adversaires sur FIFA avec douceur et légèreté.

Contribuer à cet article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscris-toi pour gagner tes prochains paris sportifs !

Le contenu de nos emails devrait te plaire : paris gratuits, promotions exceptionnelles et conseils du #TeamWallabet pour réussir tes paris sportifs. On te dévoile toutes nos techniques pour que tu puisses parier en ligne l'esprit tranquille !

Ces informations ne sont jamais partagées à un tiers.