Kelly Criterion : une technique de pari sportif redoutable

Notez ce pronostic: 1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars
90,00 %
Loading...
Technique Kelly Criterion au Paris Sportifs
Inscription Betclic

Le Kelly Criterion (en français critère de Kelly) est une technique de paris sportifs qui indique le montant du pari à réaliser pour optimiser ses gains. On vous explique tout dans la suite de cet article…

Les origines du critère de Kelly

La méthode Kelly Criterion nous vient de John Larry Kelly qui a travaillé pour les laboratoires Bells (AT&T’s Bell Laboraroty, passé sous le giron d’Alcatel-Lucent, puis de Nokia en 2016). Cet ingénieur s’intéressait aux problèmes de bruits parasites sur le signal téléphonique de longue distance. John Larry Kelly publie alors ses résultats dans une étude parue en 1956 et intitulée « A New Interpretation Of Information Rate ». Jusqu’alors pas vraiment de lien avec une quelconque technique de paris sportifs. Patience.

La communauté gambling eut écho de cette étude et décida d’utiliser la formule de Kelly en l’appliquant aux courses de chevaux. Les parieurs hippiques cherchaient à optimiser leur système de mise et leur bankroll sur le long terme. Évidemment, du turfisme aux paris sportifs, il n’y a qu’un pas que beaucoup ont franchi pour exploiter le Kelly Criterion calculateur. Notez qu’il est également utilisé dans l’univers des investissements financiers.

Concrètement, la formule de Kelly permet de calculer la somme exacte à parier. Au-delà de ce montant, le pari s’avère trop risqué. En deçà, c’est la rentabilité des gains qui demeure faible. Autrement dit, le critère de Kelly répond à l’interrogation que tous les parieurs sportifs se posent : quelle proportion de ma bankroll dois-je investir sur ce pari ?

Kelly Criterion : comment ça marche ?

Pour calculer la mise optimale par le biais du Kelly Criterion, le parieur doit s’appuyer sur deux critères :

  • La cote indiquée par le site de paris sportifs,
  • L’estimation de la probabilité que l’événement survienne.

La cote des sites de paris sportifs ne demande qu’une simple lecture. En revanche, l’estimation que l’événement arrive est toute personnelle, donc subjective. Il faut que le parieur soit sûr de son estimation (pas au doigt mouillé !).

La formule du Kelly Criterion est la suivante :

  • Mise optimisée en % du budget = (cote x estimation – 1) / (cote – 1)

Exemple d’application du critère de Kelly en pari sportif

Rien ne vaut un exemple en chiffres. Rendez-vous sur Betclic pour la prochaine journée de Ligue 1 du 15/10/2017 et jetons notre dévolu sur le match « Toulouse – Amiens : 1,78 / 3,20 / 4,60 ».

Betclic estime que la probabilité de victoire de Toulouse est de 56 % (1 / 1,78). De votre côté, vous pensez que Toulouse a plus de chances que cela de remporter la victoire, disons 65 % de gagner. C’est une situation de value bet dans laquelle le critère de Kelly peut s’appliquer. Actionnons la machinerie :

  • Mise optimisée en pourcentage du budget = (cote x estimation – 1) / (cote – 1) = (1,78 x 65 % – 1) / (1,78 – 1) = 20 %

Vous pouvez alors miser 20 % de votre budget sur ce match, soit 20 € si vous disposez de 100 €. Votre pari sportif est optimisé.

Évidement, une technique de paris sportifs comme celle-ci n’est pas sans faille. Elle dépend de la subjectivité de l’estimation du parieur (ici 65 %). Modifier 1 % annihile la fiabilité du Kelly Criterion.

Conseils : fixez-vous une mise maximum pour éviter les pertes trop importantes (l’exemple précédent de 20 % l’illustre bien) et comptez sur la méthode du critère de Kelly dans une perspective de temps long.

Inscription Unibet
Victor Lerat242 Articles

Consultant SEO indépendant et webmaster à mes heures perdues, je suis aussi un grand passionné de sports en tout genre. Joueur amateur de football, je supporte l'OL et suis amoureux du jeu Barcelonais.

1 Commentaire
  • claudebx
    20 février 2018 at 14 h 36 min

    Rien ne vaut un exemple en chiffres. Rendez-vous sur Betclic pour la prochaine journée de Ligue 1 du 15/10/2017 et jetons notre dévolu sur le match « Toulouse – Amiens : 1,78 / 3,20 / 4,60 ».
    Betclic estime que la probabilité de victoire de Toulouse est de 56 % (1 / 1,78).
    En calculant le payout : 100 / ( 1/1.78 + 1/ 3.20 + 1/ 4.60 ) = 91.60 % soit : 91.60 / 1.78 = 51.46% de probabilité et non 56% comme écrit. La sagesse exige de calculer le payout de chaque paris , n’est-ce pas !

Contribuer à cet article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.