FDJ2020 : 15,1 Milliards d’euros pour la Française des Jeux !

Notez ce pronostic: 1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars
Aucune note
Loading...
FDJ : Transformation Digitale
Inscription Betclic

La Française des Jeux, présente dans le quotidien des Français depuis plus de 80 ans, regroupe les jeux de tirages (loto), les jeux de grattage et les paris sportifs par l’intermédiaire de sa plateforme web Parions Sport en Ligne. Une telle longévité se révèle par une constante remise en question.

L’arrivée de Stéphane Pallez, en tant que PDG en fin 2014, a apporté un nouveau regard sur la stratégie du groupe. Depuis 3 ans, la FDJ s’est lancée dans un projet de numérisation de son offre. La modernisation des points de vente physique fait également partie de ce chantier FDJ2020.

FDJ2020 : pourquoi un tel projet ?

Lancé en 2015, le projet FDJ2020 ambitionne d’augmenter d’un million le nombre de nouveaux joueurs, notamment les jeunes adultes et les femmes. Pour y parvenir, la Française des Jeux a décidé d’investir 500 millions d’euros d’ici 2020 dans la numérisation de son offre en modernisant le réseau de distribution, en misant sur des Start-up en devenir et en développant de nouveaux partenariats.

L’expérience client est le point clé de ce développement numérique. En 2014, les résultats ont été en baisse, le moment donc de se réinventer. La FDJ, qui vise à augmenter ses ventes de 20% grâce à la numérisation de l’offre, a pris en compte que l’apport du digital séduirait de nouveaux joueurs.

Comme l’a cité Stéphane Pallez, le groupe la Française des Jeux souhaite apporter « une vision augmentée du jeux et pour tous« . Quand elle parle de tous, elle inclut les joueurs mais aussi leurs 32 000 détaillants et leurs 800 collaborateurs. Les collaborateurs sont aussi concernés par le projet puisque la FDJ mise véritablement sur l’intelligence collective. Toutes les équipes du groupe travaillent à pied d’oeuvre pour réussir cette mutation numérique. L’objectif étant de permettre à leurs collaborateurs de s’épanouir.

Stéphane Pallez présente le projet FDJ2020

– Stéphane Pallez à la tête du groupe depuis 2014 –

Au ralenti ces dernières années, le Loto et l’Euro-Millions sont les priorités puisque Stéphane Pallez précise que le Loto fait partie de la société française, avec pas moins de 17 millions de clients ! Il était nécessaire, pour la PDG du groupe de présenter une formule plus ludique. Toujours soucieux de protéger les joueurs, la FDJ vise à prévenir et soigner les joueurs de l’addiction aux jeux pour « que le jeu reste un plaisir ». Pour y parvenir, la récupération des données aidera le groupe à mettre en place différentes campagnes de soin et de prévention.

La numérisation au coeur du projet

Ce virage numérique XXL qu’emprunte la Française des Jeux est d’une importance capitale pour le futur de la société. La FDJ axe son travail sur 4 grands piliers :

La numérisation de l’offre

Commençons par le plus important. La FDJ a installé des bornes interactives de « self-service », directement dans ses points de vente physique, pour permettre aux joueurs d’effectuer des paris sportifs directement sur la borne (fini de remplir sa grille sur papier). Le terminal « Neptune » a fait son apparition cette année afin que les parieurs en ligne puissent présenter leur grille sur smartphone et confirmer le pari chez le détaillant (grâce à un QR code). Ces différents équipements offrent une nouvelle expérience de jeu aux clients FDJ.

L’innovation

Des 500 millions d’euros de budget, 13 millions ont été investis au fond de Partech Ventures qui mise sur des start-ups innovantes. Cet investissement offre l’assurance à la FDJ de consacrer une partie de son budget à la recherche et au développement. Par ailleurs, le FDJ a élaboré un partenariat avec l’éditeur de jeu français Asmodée. La raison ? Bénéficier du savoir-faire de cette société dans la conception de nouveaux jeux digitaux et collectifs. À l’heure d’aujourd’hui, des jeux tels que « Garo O Loup » et « Ruée vers l’or » ont déjà été mis en ligne.

En parallèle, la FDJ a noué un partenariat avec l’école « Web School Factory », plus précisément avec son laboratoire « Factory » dans l’optique d’accéder à la création des jeux de demain par la « nouvelle génération ».

En 2017 : Création de 19 jeux - FDJ2020

La modernisation des points de vente

Certes la Française des Jeux digitalise son offre, mais elle n’oublie pas les détaillants. Mieux, elle recentre le détaillant au cœur de l’offre. La société modernise les équipements de ces derniers. Ainsi, de nouveaux meubles ont déjà été installés, en plus du terminal « Neptune ». La finalité étant de rendre leurs produits plus attrayants.

Le mobile est placé au cœur du parcours client, comme le cite Stéphane Pallez, le PDG du groupe « nous allons lancer des jeux à gratter dont l’expérience commencera dans le point de vente et pourra se poursuivre sur un smartphone ou une tablette, avant paiement des gains chez son détaillant », les bulletins de jeu sont ainsi dématérialisés. Pour espérer toucher la cible des jeunes adultes, le mobile est primordial puisque les jeunes passent davantage de temps sur leur smartphone. Cette nouvelle expérience offre aux détaillants une simplification de la prise de paris et un meilleur trafic dans leur point de vente.

Une diversité de l’offre des paris sportifs

Enfin, au vu de l’essor incroyable des paris sportifs en ligne depuis de nombreuses années, le leader de la loterie va diversifier son offre. En proposant des paris sur de nouveaux sports tels que la Formule 1, l’athlétisme ou encore le baseball. L’enrichissement de cette offre garantit le recrutement de nouveaux joueurs. En plus des nouveaux sports, la FDJ propose, également, d’autres types de paris (les combinés en live, les combinés boosters…).

À mi-parcours du projet : des résultats à la hauteur

+8,6% de croissance pour la Française des Jeux

Le 25 janvier dernier, la Française des Jeux a dévoilé ses résultats, et ceux-ci sont très satisfaisants pour l’entreprise :

  • En termes de ventes numérisées, en 2017, les mises ont atteint 1,7 milliard d’euros. En 2016, le montant des mises numérisées s’étaient élevés à 0,9 milliard d’euros ;
  • Le nombre de clients a aussi augmenté de 390 000 par rapport à 2016, soit 28% d’augmentation ;
  • Les ventes des jeux de loterie en ligne ont augmenté de 100 millions d’euros, soit 515 millions d’euros de vente (+24%) ;
  • 36% des ventes de FDJ.fr passent par le support mobile, un pourcentage en augmentation de 10 points par rapport à 2016 ;
  • La nouvelle formule du loto plaît. Résultat : les ventes dépassent 1,6 milliard d’euros (+6,2% par rapport à 2016) ;
  • Le nouvel Euro-millions séduit également : une croissance de 8,6% en 2017 ;
  • Stabilité au niveau des paris sportifs : + 0,3% des ventes.

Le groupe Française Des Jeux poursuit son développement numérique. Pour l’heure, le bilan est véritablement satisfaisant. De manière globale : les ventes totales de 2017 ont été de 15,1 Milliards d’euros, soit une croissance de +5,7% des ventes par rapport à 2016.

La FDJ peut-elle espérer encore accroître sur chiffre d’affaires en 2018 ?

Inscription Unibet
Alexandre Rohou45 Articles

Fan d'une équipe de Ligue 2 avec un fort potentiel de remontée : Lorient, et d'une équipe anglaise qui tenait à sa 4ème place en Premier League ainsi qu'une élimination en 1/8ème de la LDC par le Bayern Munich : Arsenal. Je vais vous apporter mon regard sur les différents pronos ! ;) Je suis également passionné par le monde du digital et joueur de Tennis !

Contribuer à cet article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.