Conseils & astuces pour réussir vos paris NBA #3

Nos conseils pour parier sur la NBA
Inscription Parions Sport

Chaque année, la National Basketball Association attire de plus en plus de passionnés à travers le monde. Notamment en France, où la NBA est la seconde compétition (derrière la ligue 1) la plus pariée avec 66 millions d’euros de mises sur le dernier trimestre de 2017.

Le spectacle, le suspense, les frissons, autant de raisons pour lesquels un pronostiqueur débutant souhaite s’intéresser au plus magnifique des sports qui fait vibrer le cœur de millions de fans chaque soir. Il est cependant difficile pour un novice de comprendre toutes les subtilités de ce championnat américain, c’est pour cela que nous vous proposons une analyse la conférence Est et la conférence Ouest.

Maintenant que vous connaissez toutes les équipes et joueurs de la NBA, nous allons vous donner nos meilleurs conseils pour réussir vos paris !

👍 Les meilleurs sites pour parier en ligne sur la NBA

La NBA devenant une compétition de plus en plus attractive pour les bookmakers, ceux-ci s’adaptent en proposant un catalogue de pronostics de plus en plus garnis chaque année. Nous avons classé selon nos critères les meilleurs sites pour parier en ligne sur la NBA.

Bookmaker Description Inscription
1 Winamax
  • Partenaire beIN Extra
  • Cotes élevées
  • Catalogue très complet
S’INSCRIRE ☛
2 Unibet
  • Partenaire Trashtalk
  • Cotes élevées
  • Catalogue complet
S’INSCRIRE ☛
3 Parions Sport
  • Partenaire NBA
  • Cotes très élevées
  • Catalogue peu complet
S’INSCRIRE ☛
4 Betclic
  • Beaucoup de partenaires
  • Cotes régulièrement boostées
  • Catalogue complet
S’INSCRIRE ☛
5 PMU
  • Partenaire First Team
  • Cotes moins élevées
  • Catalogue complet
S’INSCRIRE ☛
6 Zebet
  • Aucun partenaire
  • Cotes moins élevées
  • Catalogue complet
S’INSCRIRE ☛
7 Bwin
  • Aucun partenaire
  • Cotes moins élevées
  • Catalogue moins complet
S’INSCRIRE ☛

 

📆 Le calendrier NBA

Avant de parier sur un match NBA, il faut savoir que chaque franchise joue 82 matchs de saison régulière. Cela fait une moyenne de 3 à 4 matchs par semaine. Un rythme soutenu et parfois difficile physiquement pour les joueurs. Il est donc important de regarder le calendrier de l’équipe sur laquelle on souhaite parier, car cela a une influence sur la physionomie d’un match. On vous liste donc des points qui nous semblent importants à prendre en compte quand on parie :

Les road-trip

Il arrive très souvent NBA qu’une équipe se déplace et joue pendant 4 à 6 jours de suite à l’extérieur. Avec le nombre matchs très importants pour chaque équipe, la ligue doit organiser des road-trip pour économiser l’organisme des joueurs en évitant le plus possible les longs trajets d’avions.

Jouer à l’extérieur pendant plusieurs jours sans rentrer chez soi est épuisant et donc les équipes qui effectuent des road-trip sont plus susceptibles de laisser filer des matchs qu’ils devraient normalement gagner. Notamment à cause des changements de fuseau horaire ou du climat. Il est important de ne pas ignorer cette information lorsqu’on parie.

Les back-to-back

Avec 82 matchs à jouer pour chaque équipe en une saison, la ligue profite de la visite des joueurs dans un état des États-Unis pour faire jouer cette même équipe dans les villes aux alentours. L’objectif est d’éviter aux joueurs et aux franchises d’effectuer de nombreux allers-retours. Prenons l’exemple de la Floride, deux équipes jouent dans cet état : Miami Heat et Orlando Magic. Lorsqu’une équipe comme les Warriors vont jouer à Miami, la NBA prévoit de faire jouer les Warriors à Orlando le lendemain.

Avant de parier, il est important de prendre en compte les équipes qui se déplacent et jouent donc en back-to-back tant la route est longue et épuisante et tant jouer à l’extérieur plusieurs fois en peu de temps peut être fatiguant. Les équipes peuvent ne pas « jouer » un match pour favoriser celui du lendemain. Toujours avec l’exemple des Warriors, s’ils jouent contre les Knicks puis contre les Celtics le lendemain. Il est fort probable que les remplaçants aient plus de temps de jeu contre les Knicks que les titulaires, car c’est un match plus abordable et moins important que celui contre Boston.

Les grands événements en NBA

Christmas Day :

Pour la plupart des gens, le 25 décembre est un moment où l’on passe du temps avec ses proches. Pour les fans de NBA, le 25 décembre ou le Christmas Day est le début de l’une des soirées les plus médiatisées de l’année dans l’univers du basket.

Cette année, nous avons à l’affiche 5 matchs :

  • Milwaukee Bucks – New York Knicks (25 décembre à 18h00)

Ouverture de ce marathon au Madison Square Garden, même si les Knicks sont faibles depuis plusieurs années, New York n’en reste pas moins un marché attractif et important.

  • Oklahoma City Thunder – Houston Rockets (25 décembre à 21h00)

À 21h, nous avons le droit à un duel entre les deux derniers MVP (Russel Westbrook et James Harden), petite pensée pour Carmelo Anthony qui n’assistera pas à cette rencontre.

  • Philadelphia 76ers – Boston Celtics (25 décembre à 23h30)

Une belle affiche entre deux jeunes équipes où la rivalité augmente ! Les 76ers vont-ils continuer à se faire « casser la gueule » comme dirait Joel Embiid ou est-ce que l’arrivée de Jimmy Butler va changer quelque chose !

  • Los Angeles Lakers – Golden State Warriors (26 décembre à 02h00)

LeBron James affronte encore une nouvelle fois les Warriors pour le Christmas Day. Va-t-il encore une fois se faire botter les fesses par les hommes de Steve Kerr ?

  • Utah Jazz – Portland Trail Blazers (26 décembre à 04h30)

Pour le fermeture de ce marathon, nous avons le droit à Portland qui reçoit le Jazz. Un petit duel entre Damian Lillard et Donovan Mitchell avant que la magie de Noël s’estompe !

Martin Luther King Day :

  • Oklahoma City Thunder – New York Knicks (21 janvier à 18h30)
  • Chicago Bulls – Cleveland Cavaliers (21 janvier à 19h00)
  • Dallas Mavericks – Milwaukee Bucks (21 janvier à 20h00)
  • Detroit Pistons – Washington Wizards (21 janvier à 20h00)
  • Orlando Magic – Atlanta Hawks ( 21 janvier à 21h00)
  • Sacramento Kings – Brooklyn Nets (21 janvier à 21h30)
  • New Orleans Pelicans – Memphis Grizzlies (21 janvier à 23h30)
  • Miami Heat- Boston Celtics (22 janvier à 00h00)
  • Houston Rockets – Philadelphia 76ers (22 janvier à 02h00)
  • Portland Trail Blazers – Utah Jazz (22 janvier à 03h00)
  • Golden State Warriors – Los Angeles Lakers (22 janvier à 4h30)

Les affiches immanquables

On entend par « affiches immanquables », les matchs où certains joueurs ont déjà coché la date sur leur calendrier par l’importance des matchs à leurs yeux :

  • Los Angeles Lakers – Cleveland Cavaliers (22 novembre à 02h00) : Retour du King dans sa ville natale, une affiche peu alléchante certes, mais symbolique !
  • Toronto Raptors – San Antonio Spurs (04 janvier à 02h00): Retour de Kawhi Leonard dans la franchise qui lui a permis d’apparaître comme un MVP potentiel.
  • Toronto Raptors – San Antonio Spurs  (23 février à 01h00): Retour de DeMar DeRozan dans sa ville de cœur, retrouvailles avec Kyle Lowry.
  • Detroit Pistons – Los Angeles Clippers (12 janvier à 21h30): Retour de Blake Griffin dans la ville qui lui a permis d’être là où il en est.
  • Charlotte Hornets – San Antonio Spurs (15 janvier à 02h30): Retour du français Tony Parker qui a fait les belles années des Spurs à l’époque de Ginobili, Duncan et Robinson, sortez les mouchoirs !
  • Los Angeles Lakers – Boston Celtics (08 février à 02h00 et 10 mars à 02h30): Une rivalité mythique qui revient au goût du jour avec le duel LeBron James – Kyrie Irving, les deux anciens coéquipiers à Cleveland.
  • Golden State Warriors – New Orleans Pelicans (17 janvier à 04h30): Retour du pivot DeMarcus Cousins dans la franchise où il a joué l’année dernière.

On note aussi dans cette catégorie les matchs qui promettent du suspens, du spectacle, de la folie et de la nervosité :

  • Houston Rockets – Los Angeles Lakers (14 décembre à 02h00, 20 janvier à 02h30 et 22 février à 04h30): Obligé de penser à cette affiche quand on se souvient de la fin de match très tendu où une bagarre à exploser entre plusieurs joueurs des 2 équipes.
  • Golden State Warriors – Los Angeles Lakers (26 décembre à 02h00, 22 janvier à 04h30 et 03 mars à 02h30): Un « remake des finales NBA » Lebron James vs l’armada des Warriors.
  • Golden State Warriors – Houston Rockets (04 janvier à 04h30 et 24 février à 02h30): Un remake de la finale de conférence Ouest où les Rockets étaient passés à 2 doigts d’éliminer les champions en titre.
  • Boston Celtics – Milwaukee Bucks (22 décembre à 02h00 et 22 février à 02h00): Un remake des playoffs de l’année dernière où l’ambiance était au rendez-vous et le spectacle aussi.
  • Boston Celtics – Philadelphia Sixers (25 décembre à 23h30 et 13 janvier à 02h00): Deux équipes du même style, prometteuses, fortes, talentueuses et pleines de ressources.
  • Philadelphia Sixers – Detroit Pistons (08 décembre à 01h00 et 11 décembre à 01h00): Ces équipes nous ont déjà proposé 2 belles prestations avec un Joel Embiid qui construit des habitations dans la tête de Andre Drummond.

Les matchs NBA à éviter

En fin de saison, il faut éviter de parier sur certains matchs pour plusieurs raisons. Premièrement, est-ce qu’il y a encore un enjeu pour l’équipe ?

  • Si l’équipe est déjà qualifiée pour les playoffs, il y a de fortes chances qu’elle fasse reposer ses titulaires ;
  • Si une équipe est au coude à coude pour une qualification aux playoffs, elle va décupler ses efforts à chaque match ;
  • Si une équipe sait qu’elle ne participera pas aux playoffs, elle va laisser passer plusieurs matchs pour essayer de récupérer un meilleur pick de Draft ;

Il faut aussi regarder où vont les picks de Draft, cela peut renverser totalement  la logique d’un match. Par exemple si Atlanta et New York sont les deux derniers de la conférence Est avec le même nombre de victoires et que le pick de Draft de New York revient à Milwaukee. Si Milwaukee rencontre Atlanta, les Bucks vont probablement perdre pour augmenter les chances de New York d’avoir un pick plus haut.

🏟 L’avantage du terrain

Il est important de suivre le bilan des équipes sur les matchs à domicile et à l’extérieur. Certaines équipes sont fortes à l’extérieur comme Boston l’année dernière avec 28 victoires et 13 défaites. Il était difficile donc de parier contre eux quand ils jouaient à l’extérieur.

Même chose pour les équipes imbattables à domicile où le public joue un rôle très important et peu d’équipes arrivent à renverser les bonnes équipes à domicile.

📈 Lire les statistiques

Les statistiques veulent parfois tout et rien dire en NBA ! Tant il y a de choses qui peuvent changer le cours d’un match et il faut faire attention lorsqu’on lit les statistiques.

Pour effectuer des paris sportifs sur la NBA il est important de déchiffrer les statistiques de chaque équipe. Pour chaque match, les bookmakers proposent des paris sur différentes statistiques (le nombre de points marqués par une équipe, le nombre de points marqués par les deux équipes …). Voici les chiffres sur lesquels il faut faire attention pour parier :

  • Le « offensive efficiency » : le nombre de points marqués par équipe sur 100 possessions ;
  • Le « defensive efficiency » : le nombre de points encaissés par équipe sur 100 possessions ;
  • Le « net rating » : la différence entre les deux statistiques décrites auparavant (attaque-défense) ;
  • Le « pace » : le nombre de possessions offensives que joue une équipe par match ;
  • Le « turnover ratio » : estimation du pourcentage de possessions d’une équipe se terminant par une balle perdue ;
  • Le « player efficiency rating » : détermine l’efficacité d’un joueur par rapport à son temps de jeu ;
  • Le « rating player » : c’est la statistique de la performance individuelle d’un joueur sur un match (Points + interceptions + rebonds + passes décisives + contres) – [(Tirs tentés – tirs réussis) + (Lancers tentés – lancers réussis) + pertes de balles)] ;
  • Le « plus / minus » : Différentiel de points inscrits et encaissés d’un joueur lorsqu’il est sur le terrain ;
  • Le nombre de points inscrits par un joueur sur un match ;
  • Le nombre de rebonds par un joueur sur un match ;
  • Le nombre de passes décisives par un joueur sur un match ;
  • Le nombre de contres par un joueur sur un match ;

🔎 Où trouver les informations ?

Vous l’avez compris, pour parier sur la NBA, il faut toujours être à l’affût de l’actualité afin de savoir si un joueur est mis au repos, une équipe à des problèmes internes, le temps de blessure d’un joueur… Tant d’informations importantes que nous ne pouvons pas toujours prendre en compte, car malheureusement, elles sont souvent annoncées à la dernière minute.

Ne vous inquiétez pas, nous vous donnons une liste non exhaustive des personnes/médias à suivre pour ne pas louper une information.

  • Basket usa (@basketusa) ;
  • Qi basket (@QiBasket) ;
  • Parlons Basket (@ParlonsBasket) ;
  • Basket Infos (@Basket_infos) ;
  • First Team (@FirstTeam101) ;
  • The Daily Dunk (@dailydunkfr) ;
  • Le Twitter des franchises officielles;
  • Le Twitter des comptes fans des franchises ;
  • Le Twitter d’Adrian Wojnarowski, un journaliste américain spécialisé dans la NBA (@wojespn) ;

⚠ La nouvelle règle NBA

En y réfléchissant, les règles NBA peuvent changer les statistiques d’un match et surtout les paris. Avec la nouvelle règle des 14 secondes, les attaques vont prendre le dessus sur les défenses. À chaque rebond offensif d’une équipe, cette équipe aura maintenant seulement 14 secondes pour retenter un tir. Avant, après un rebond offensif, le chronomètre redémarrait à 24 secondes.

Ce changement va donc impacter le nombre de possessions, qui vont augmenter. Ainsi avec plus de possession et de période en attaque les équipes vont donc marquer plus. L’année dernière, 2 équipes sortaient du lot avec sa moyenne de points marqués : Milwaukee Bucks avec 121,6 points et Golden State avec 120,7 points. Nul doute que ses statistiques vont augmenter sur cette saison NBA avec ce changement.

⛔️ Ne pas parier sur son équipe favorite

On le sait parier sur son équipe favorite n’est pas une bonne idée ! Vous pouvez nous faire confiance, on est bien placé pour savoir que l’on perd toute objectivité avec son équipe/joueur de cœur. Mathieu est fan des Raptors et moi de LeBron James. Il était persuadé chaque année que Toronto allait éliminer Cleveland et moi je pensais que les Cavaliers allaient réitérer l’exploit de 2016. Résultat ? On a tous les deux eu tort, donc faîtes nous confiance et ne parier surtout pas sur votre équipe favorite.

💰 Gérer correctement sa bankroll

Bien gérer sa bankroll est indispensable pour tout bon parieur qui se respecte. En maîtrisant vos dépenses, vous pourrez survivre à des variances difficiles (des moments où vous ne faite que perdre). Nous avons également développé un petit fichier Excel pour suivre ses paris sportifs en toute sérénité, profitez-en !

 

Retrouvez notre prochain article sur nos meilleurs pronostics NBA sur la saison pour clôturer notre dossier NBA !

Inscription Parions Sport
Nicolas Bothorel32 Articles

Fanboy du King et étudiant en webmarketing, j'aime le sport depuis longtemps, particulièrement la NBA. Amoureux du beau jeu. Longue vie au roi !

Contribuer à cet article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscris-toi pour gagner tes prochains paris sportifs !

Le contenu de nos emails devrait te plaire : paris gratuits, promotions exceptionnelles et conseils du #TeamWallabet pour réussir tes paris sportifs. On te dévoile toutes nos techniques pour que tu puisses parier en ligne l'esprit tranquille !

Ces informations ne sont jamais partagées à un tiers.