Handicap asiatique : un pari football sans prise de risque !

Asian Handicap - Pari à handicap asiatique
Inscription Parions Sport

L’Asian Handicap ou Handicap Asiatique est une forme de pari assez particulière qui n’est pas toujours facile à comprendre au premier abord. Elle peut même faire peur à certains débutants mais on est là et on va tout t’expliquer. Qu’est-ce que l’Asian Handicap ? D’où vient ce terme barbare ? Et comment utiliser ce type de pari ? Explications.

Le pari Handicap Asiatique : définition

Pour commencer : les paris Asian Handicap ne sont pas autorisés par l’ARJEL (Autorisation de Régulation des Jeux En Ligne), ainsi en France on ne peut pas en profiter. En revanche, sur les sites étrangers, il est possible de réaliser ce type de pari à handicap sur des bookmakers comme Bwin (version UK), Bet365 ou encore Pinnacle.

NB : d’autres paris à handicap sont disponibles chez les bookmakers français. Vous en retrouverez régulièrement sur les pronostics foot du jour que nous publions chaque semaine sur Wallabet. 

Le pari à handicap classique est différent de l’Asian Handicap. C’est un pari où on prend en compte des quarts de buts pour le football ou encore des quarts de point pour le basket. Chaque pari aura 3 issues possibles :

  • Victoire de l’équipe A
  • Match nul
  • Victoire de l’équipe B

Dans les paris asiatiques, on utilise des fractions ou des nombres décimaux. Ceux-ci sont ajoutés à l’équipe la plus faible et soustraits à l’équipe favorite.

En fonction des bookmakers, il y a deux formes de présentation :

  • 0, +0,25, -0,25, +0,5, -0,5, +0,75, -0,75, +1, -1,…

Ou cette présentation :

  • 0, +¼, -¼, +½, -½, +¾, -¾, +1, -1…

Cela permet d’avantager les équipes dites « plus faibles » et d’apporter une pénalité pour les favoris.

L’origine du pari à handicap asiatique

L’expression arrive dans la fin des années 1990 par un journaliste britannique du nom de Joseph Saumarez Smith. Il écrivait pour un journal britannique consacré au jeu et aux paris sportifs.

En discutant avec un professionnel américain, du nom de Joseph Phan, ce dernier lui explique une nouvelle méthode de paris. De fil en aiguille, il lui expliqua le principe tel que nous te l’avons décrit un peu plus haut.

Au moment de trouver un nom à ce type de pari, Monsieur Smith lui trouve le nom de « Asian Handicap ». Au début, les marchés utilisaient ce type de paris pour les appliquer à leurs cotes. Petit à petit, l’Asian Handicap s’est fait un nom. C’est ainsi qu’aujourd’hui, plusieurs bookmakers étrangers utilisent ce pari à handicap asiatique.

Un exemple d’Asian Handicap

Pour t’aider à comprendre ce système, voici quelques exemples de paris.

Le Draw No Bet ou Asian Handicap 0

La traduction française est : remboursé si match nul. Ce type de pari est un bon moyen de sécuriser sa bankroll car en cas de match nul, tu ne perds pas ta mise.

  • Ex : Tu mises sur l’équipe B pour la victoire. L’équipe B fait match nul, ta mise est remboursée.

Le pari à Handicap Asiatique +/- 0,5

C’est maintenant que les choses se compliquent. Le pari à Handicap Asiatique +/- 0,5 complexifient la donne. Voici 2 exemples pour appréhender ces paris à handicap.

  • Ex n°1 : Tu mises sur le Real qui joue face au PSG et il gagne (avec un AH -0,5), ton pari est bon. Si tu mises sur le Real et match nul, tu as perdu ton pari (en d’autres termes ça fait un -0,5 à 0). Enfin, si tu mises sur le Real et qu’ils perdent, ton pari est perdu.
  • Ex n°2 : En revanche, tu paries avec le PSG qui a un AH de +0,5, si Paris gagne, ton pari est gagné. Si match nul, cela fait un 0,5 pour Paris face au Real, ton pari est gagné. Si le PSG perd, ton pari est perdu (0,5 – 1).

Les subtilités avec les quarts de handicap (¼ ou 0,25)

Tu es prêt ? Les quarts de handicap asiatique vont-ils finir par te perdre ? Pas d’inquiétude, on t’explique tout.

  • Ex n°1 : Si tu mises sur le Real vainqueur et que les coéquipiers de Cristiano Ronaldo gagnent, ton pari est gagné.
  • Ex n°2 : Si tu mises sur le Real Madrid et qu’il y a match nul, tu perds la moitié de ta mise et l’autre moitié t’est rendue (-0,25 à 0).
  • Ex n°3 : Si tu mises sur le Real et qu’ils perdent, tu as perdu ton pari (1,25 pour le PSG et 0 pour le Réal).
  • Ex n°4 : Si tu mises sur le PSG et qu’ils gagnent : 1,25 pour toi, t’as gagné ton pari.
  • Ex n°5 : Si tu mises sur le PSG et qu’il y a nul, tu gagnes la moitié de ta mise multipliée par la cote et l’autre moitié t’es rendue, tout en prenant en compte le handicap.
  • Ex n°6 : Si tu mises sur le PSG et qu’ils perdent, t’as perdu.

L’Asian Handicap n’est clairement pas le pari le plus simple à appréhender quand on débute en pari sportif. Heureusement, en France, les bookmakers ne proposent que des paris à handicap facile à comprendre qui sont d’ailleurs quasi similaires à l’Asian Handicap 0 ; des paris plébiscités par les joueurs professionnels !

Inscription Parions Sport
Victor Lerat248 Articles

Consultant SEO indépendant et webmaster à mes heures perdues, je suis aussi un grand passionné de sports en tout genre. Joueur amateur de football, je supporte l'OL et suis amoureux du jeu Barcelonais.

Contribuer à cet article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscris-toi pour gagner tes prochains paris sportifs !

Le contenu de nos emails devrait te plaire : paris gratuits, promotions exceptionnelles et conseils du #TeamWallabet pour réussir tes paris sportifs. On te dévoile toutes nos techniques pour que tu puisses parier en ligne l'esprit tranquille !

Ces informations ne sont jamais partagées à un tiers.