Agent de joueur : focus un métier peu connu

Agent de joueur de football
Inscription Parions Sport

Depuis quelques années maintenant, des personnes du milieu du football sont de plus en plus dans la lumière quand il s’agit de parler de transfert. Ces personnes ? Les agents de joueur. Combien sont-ils ? Quel est leur rôle ? Comment devient-on agent de joueur ? C’est à ces questions que nous allons répondre aujourd’hui.

Les bases

La fonction d’agent de joueur de football n’est pas un métier pratiqué par beaucoup de monde en France. Ils sont en effet 306 recensés par la Fédération Française de Football (F.F.F) pour 2 100 000 licenciés, soit un agent pour 6800 joueurs. Ce dernier chiffre reste cependant à nuancer dans la mesure où certains licenciés peuvent avoir un agent étranger qui n’est pas agréé par la fédération.

Quel est le rôle d’un agent de joueur ?

Un agent de joueur a pour fonction de négocier les contrats de travail. Il s’occupe d’un, ou de plusieurs joueurs. Cela peut être l’agent qui va dénicher un joueur dont il souhaite s’occuper, mais également le joueur qui va se chercher un agent.

L’agent peut également être mandaté par un club. Les clubs peuvent mandater des agents pour deux raisons :

  • Soit car ils souhaitent chercher un certain type de joueur (un ailier rapide, un défenseur bon de la tête…). Ils peuvent alors déléguer cette tâche à un agent mandaté pour cette mission s’ils n’ont pas la capacité de le faire avec le personnel dont ils disposent.
  • Soit pour vendre un joueur qui est sous contrat avec le club en question et qui est devenu indésirable au sein de l’effectif. Cette seconde option peut par exemple s’effectuer lorsque le club souhaite faire des économies de salaire. Ils pourront alors mandater un agent afin qu’il essaye de vendre un joueur dont le salaire est jugé trop important dans la masse salariale du club.

 

Poignée de main

 

Comment devient-on agent de joueur ?

La première chose à savoir est que l’on ne devient pas agent de joueur du jour au lendemain à la sortie de nos études. Pour en faire son métier il faut faire part généralement d’un long passé dans le monde du sport et du football (avoir travaillé au F.C Nantes, à Roland-Garros, avoir été journaliste pendant 20ans au parisien ou encore d’anciens joueurs reconvertis).

Mais n’importe qui ne peut pas devenir agent de joueur simplement parce qu’il l’a décidé (tout du moins officiellement…). Pour pratiquer ce métier, il faut pour cela être détenteur d’un diplôme décerné par la F.F.F. On peut préparer ce diplôme grâce à l’Ecole des Agents de Joueur de Football (E.A.J.F) qui contre la somme de 5500€ enseigne 3 modules pour environ 520 heures de cours. Lors de l’examen, des questions théoriques sont posées au candidat, tout comme un exemple de cas à gérer. Enfin, troisième point de l’examen : des questions d’éthique sont posées au candidat (ce qui n’empêche pas certains agents véreux de faire des malversations par la suite). Il est également demandé à tout candidat potentiel à l’obtention du diplôme de disposer d’un casier judiciaire vierge. (On notera néanmoins que certaines personnes connaissant des gens « haut-placés » ne disposaient pas dudit casier vierge). Il faut également payer une cotisation de 130 000€ à la Fédération Internationale de Football Association chaque année.

eajf

Pour résumer les compétences nécessaires à la pratique de ce métier sont les suivantes :

  • Il faut avoir un sens du contact et de la négociation développé
  • Mais surtout il est nécessaire d’avoir un passé dans le milieu du sport et du football afin d’avoir un carnet d’adresses fourni qui facilitera les négociations avec les différents acteurs (joueurs et clubs)

Comme expliqué précédemment, il existe deux sources de rémunération dans ce métier. On peut, comme il en a déjà été question, être mandaté par un club (afin de vendre un joueur leur appartenant ou bien en cherchant un joueur correspondant à leurs exigences). L’agent touchera alors une commission forfaitaire allant de 5 à 10%.  L’autre source de rémunération est la suivante : lorsqu’un joueur signe un nouveau contrat (renouvellement dans le même club ou transfert), son agent touchera alors un pourcentage du nouveau salaire. Ce pourcentage est généralement de 7%, et ne peut dépasser les 10%.

Agent de joueur

L’avantage de ce métier, est que l’on prend sa retraite à l’âge que l’on souhaite. En effet, en étant son propre patron, il n’y a pas d’âge limite quant à la pratique de ce métier. On peut décider de se retirer du métier une fois l’acquisition d’un certain capital amassé grâce aux clubs et aux joueurs. Il est effectivement possible (et conseillé) pour un agent d’avoir plusieurs joueurs à sa charge. Il n’est pas conseillé de n’avoir qu’un joueur car il vous rapportera moins d’argent, mais il est également conseillé de ne pas avoir trop de joueurs car on ne peut s’attarder correctement à la carrière de chaque joueur. En revanche, un joueur de football ne peut avoir plusieurs agents. Il ne peut signer un contrat qu’avec un seul agent à la fois (Franck Ribéry a d’ailleurs eu récemment des soucis avec la législation car il avait signé des contrats avec plusieurs agents).

Il est en revanche possible pour un joueur de quitter son agent.

Mais pour quelle raison ?

À cette question il nous a été répondu qu’un joueur pouvait se voir rabâcher à longueur de temps qu’il aurait tout à gagner à quitter son agent. On peut citer l’exemple d’Adil Rami. L’ancien joueur du LOSC était un prometteur défenseur central français. Il pouvait donc potentiellement être un candidat à l’équipe nationale. Il nous a été confié que Franck Ribéry lui a dit plus ou moins explicitement que s’il voulait être sélectionné en Équipe de France, il devait aller chez l’agent de joueur Jean-Pierre Bernes (le même qui fut mis en cause en 1993 sous l’aire Tapie lors du match OM-VA opposant l’Olympique de Marseille au club de Valenciennes). Le joueur s’exécuta et coïncidence ou non, il fut rapidement appelé en Équipe de France…

Inscription Parions Sport
Maxime David257 Articles

Tel Obélix, je suis tombé dans le monde du foot étant petit. Mon club de cœur est et restera le FC Nantes. Quand je ne rédige pas pour Wallabet, je fais enrager mes adversaires sur FIFA avec douceur et légèreté.

Contribuer à cet article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.